Mobilisation pour un enfant tarnais atteint d'une malformation cardiaque

Keriann, agé de 19 mois souffre d'une cardiopathie sévère et d'une maladie des bronches. Il ne peut pas être nourri sans une sonde gastrique. Une thérapie existe mais il faut aller en Autriche. Ses parents qui vivent dans le Tarn ont besoin de 15 000 euros.

Keriann en famille à Saint Juéry dans le Tarn
Keriann en famille à Saint Juéry dans le Tarn © Myriam Brisse
A 19 mois, Keriann a déjà été opéré 6 fois. Atteint d'une cardiopathie sévère ce petit garçon qui vit dans le Tarn avec ses parents et son frère souffre également d'une maladie broncho-pulmonaire. Il ne peut pas se nourrir autrement qu'avec une sonde gastrique.

Aujourd’hui, il existe un espoir pour que cet enfant soit nourri par la bouche. Il se trouve en Autriche dans un hôpital qui propose une thérapie qui n’existe pas en France. Mais le coût est important : environ 15 000 euros auxquels s’ajoutent les frais de voyage.
La famille n’a pas hésité à inscrire son enfant pour une prise en charge au mois de juin. Une association « un sourire pour Keriann »  a été créée pour aider financièrement la famille. Depuis, un véritable élan de solidarité s’est mis en marche, la cagnotte sur internet a dépassé les 3 000 euros.
Une page facebook retrace l’histoire du petit keriann et une cagnotte solidaire a été ouverte sur payname
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société santé