• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sivens : un homme a blessé trois jeunes femmes qui venaient rendre hommage à Rémi Fraisse

© Eric Cabanis/AFP
© Eric Cabanis/AFP

Trois personnes ont été légèrement blessées à l'arme blanche ce dimanche sur le site du projet de barrage de Sivens. Deux ans après la mort de Rémi Fraisse, la tension persiste entre pro et anti barrage.

Par Juliette Meurin

Un homme d'une trentaine d'années a sorti son opinel et a blessé trois jeunes femmes qui venaient se recueillir ce dimanche sur le site de Sivens à quelques jours de la date anniversaire de la mort de Rémi Fraisse. 

L'une des jeunes femmes au moins a porté plainte à la gendarmerie et une deuxième âgée d'une vingtaine d'années et domiciliée à Tarbes s'apprête à porter plainte également. Elles ont toutes les deux fait constater leurs blessures à l'hôpital.

A la mi-journée ce dimanche 23 octobre, environ 80 personnes s'étaient retrouvées à Sivens pour partager un pique-nique avant d'aller se recueillir sur le lieu où Rémi Fraisse a trouvé la mort il y a deux ans, mortellement blessé par une grenade offensive lancée par un gendarme.
Au moment de descendre sur le lieu où Rémi Fraisse est décédé, elles se sont retrouvées face à une quinzaine de personnes, essentiellement des agriculteurs qui militent en faveur d'un barrage à Sivens. 

La route était bloquée par un tracteur et des troncs d'arbres. Philippe Jougla, président de la Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles du Tarn (FDSEA) qui était présent affirme que la route était barrée à ceux qui portaient des banderoles car "ce lieu ne doit pas être un lieu de polémique" mais sur les photos que nous avons pu voir il n'y avait qu'une seule banderole.
Philippe Jougla explique également que les agriculteurs autour du site de Sivens veulent rester vigilants pour éviter que les "zadistes" s'installent à nouveau.

Le ton est monté entre les deux camps et les citoyens et militants écologistes hostiles au projet barrage de Sivens, plus nombreux, sont passés malgré tout. Et c'est à ce moment la qu'un homme d'une trentaine d'années a sorti son couteau, un opinel, et il a blessé trois jeunes femmes. Selon des témoins, il était alcoolisé. Il a été identifié par plusieurs personnes et pourrait donc être interpellé par les gendarmes.

L'été dernier, la Déclaration d'Utilité Publique du barrage de Sivens (DUP) a été annulée et la question de la gestion de l'eau dans la vallée du Tescou est désormais encadrée par un projet de territoire. Un audit rendu public en Juillet dernier propose un processus de co-construction...ambitieux projet qui risque de prendre du temps...

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus