Sorèze (Tarn) : abandon du projet d'extension de la carrière de calcaire

La société d'exploitation de la carrière de calcaire de Sorèze a annoncé mardi dans un communiqué l'abandon de son projet d'extension du site qui menaçait le plus important réseau sous-terrain du Tarn où se trouve la grotte du Calel, classée aux Monuments historiques.

La société "Cemex Granulats Sud-Ouest" a annoncé dans un communiqué publié mardi après-midi qu'elle renonçait à son projet d'extension de l'exploitation de la carrière de calcaire de Sorèze (Tarn).

La Cemex explique qu'après avoir fait réaliser "des études techniques précises permettant de s'assurer de la compatibilité de ce projet avec la préservation du patrimoine historique attaché au Causse du Calel", il avait été porté à sa connaissance "des éléments probants, permettant de mieux appréhender la sensibilité du lieu, justifiant de fait l'abandon de l'étude."

La perspective de l'extension de la carrière inquiètait particulièrement les défenseurs du patrimoine, car elle aurait touché le plus important réseau sous-terrain du Tarn où se trouve la grotte du Calel.