• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarn : le Front National largement en tête du premier tour des régionales dans la patrie de Jaurès

Le Front National confirme sa percée dans le Tarn, patrie de Jaurès. / © Nicolas Bonduelle/France 3 Tarn
Le Front National confirme sa percée dans le Tarn, patrie de Jaurès. / © Nicolas Bonduelle/France 3 Tarn

Le Front National confirme sa poussée dans le département de Jaurès. La liste frontiste, emmenée dans le Tarn par Jean-Pierre Piloz, recueille près de 31 % des voix, largement devant la liste d'union de la gauche de Carole Delga (25,7 %) et celle d'union de la droite de Dominique Reynié (21 %). 

Par Marie Martin

Résultats


Le département du Tarn, où les électeurs se sont mobilisés à hauteur de 54,63 % de votants, place le Front National en tête de ce premier tour des élections régionales 2015.
La liste de Louis Aliot remporte 30,83 % des voix, devant celle de Carole Delga (25,7 %) et loin devant la liste d'union de la droite emmenée par Dominique Reynié (21 %).
La liste EELV du tarnais Gérard Onesta ne remporte que 9,61 %. Devant la liste Debout la France emmenée par Damien Lempereur (4,6 %).
La liste dissidente de Philippe Saurel ne remporte que 2,8 %. 

 / ©
/ ©
 / ©
/ ©


Bernard Carayon, le maire LR de Lavaur qui conduisait la liste d'union de la droite dans le Tarn a aussitôt réagi sur Twitter : "Score catastrophique de Reynié en LRMP face à Delga et Aliot, merci la commission d'investiture".

Zoom sur cinq villes tarnaises


Certaines villes n'ont pas voté à l'unisson du département. Albi, par exemple, place la liste de Carole Delga en tête de ce premier tour des élections régionales avec 27,81 % des voix. La liste de Dominique Reynié la talonne avec 25,12 % des suffrages, devant le FN de Louis Aliot (23,58 %). A noter que la liste EELV du tarnais Gérard Onesta passe la barre des 10 % des voix (11,62 %).

Un résultat d'autant plus intéressant qu'Albi est une ville UDI. Où la candidature du politologue né en Aveyron, raillé pour son parachutage, n'a visiblement pas séduit autant qu'il aurait pu l'espérer. 

A Carmaux, où le Front National a réalisé de très bons scores lors des deux dernières élections municipales et départementales, le parti de Marine Le Pen n'arrive pas en tête, lors de ce premier tour des élections régionales 2015. Carole Delga pour la liste PS-PRG-MRC remporte 35,03%, à quelques points devant le FN (31,81%), et très loin devant la liste LR-UDI-MODEM emmenée par Dominique Reynié (11,24%).

A Graulhet en revanche, les électeurs ont placé (sans grande surprise au vu des résultats des élections précédentes) le Front National en tête des suffrages. Dans cette commune socialiste, la liste frontiste remporte 36,18 % des voix, devant la liste d'union de la gauche menée par Carole Delga (30,42 %) et très loin devant la liste LR-UDI-Modem de Dominique Reynié (16,16 %).

Même chose à Castres. La sous-préfecture du Tarn a voté Front National à 31,65%, devant la liste d'union de la droite emmenée par Dominique Reynié pour la grande région, sur laquelle le maire DVD de Castres Pascal Bugis était candidat (25,7%). La liste PS-PRG-MRC emmenée par Carole Delga pour la région et Claire Fita pour le Tarn ne recueille que 24,14%. 

La ville de Gaillac place elle aussi le Front National en tête de ce premier tour. La liste de Louis Aliot remporte 31,7 % des suffrages. Carole Delga arrive en deuxième position avec 22,55% des voix, à moins de deux points de Dominique Reynié (20,94%). 

Participation


La participation est en légère augmentation dans le Tarn par rapport aux dernières élections régionales en 2010 mais le département n'est pas dans le peloton de tête des départements de la grande région en terme de participation.
54,63 % des électeurs tarnais ont voté ce dimanche 6 décembre contre 53,24  % en 2010, pour le premier tour des régionales.

Progression du FN


Dans le Tarn, la montée du Front National est spectaculaire en cinq ans.

En 2010, au premier tour des élections régionales, le Tarn avait voté pour le président socialiste sortant Martin Malvy à 39,93 % des voix. Brigitte Barèges (UMP) ne remportait que 22,27 % des suffrages, loin devant l'écologiste Gérard Onesta (12,02 %) et devant le Front National représenté alors par Frédéric Cabrolier (11,73 %).

Lors des élections départementales de 2015, le parti de Marine Le Pen avait déjà réalisé une percée très significative avec 26,59 % des voix.

Voyez le reportage à Albi de Sylvain Duchampt et Nicolas Bonduelle :
Le FN arrive en tête du 1er tour des régionales dans le Tarn
Le Front National confirme sa poussée dans le département de Jaurès. La liste frontiste, emmenée dans le Tarn par Jean-Pierre Piloz, recueille près de 31 % des voix, largement devant la liste d'union de la gauche de Carole Delga (25,7 %) et celle d'union de la droite de Dominique Reynié (21 %).

 

 



Sur le même sujet

Un géant de l'informatique s'installe à Perpignan, 150 créations d'emplois en vue

Les + Lus