• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarn : route coupée entre Albi et Castres, la déviation en question

Sur l'axe Albi-Castres, entre Saint-Germier et Peyregoux, la D612 est coupée pour être élargie à 3 voies. / © AFP Forum
Sur l'axe Albi-Castres, entre Saint-Germier et Peyregoux, la D612 est coupée pour être élargie à 3 voies. / © AFP Forum

Croiser une moissonneuse-batteuse au détour d'un virage, sur une départementale étroite et sinueuse : la route principale fermée pour travaux, c'est le risque auquel s'exposent tout cet été, sur la déviation, les habitués de l'axe Albi-Castres dans le Tarn... et les vacanciers !

Par YOdA

Les panneaux de déviation ont été posés ce lundi 8 juillet à 5 heures du matin.
La D 612 - l'axe Albi-Castres - est fermée pour travaux entre Saint-Germier et Peyregoux.
La circulation est totalement coupée, jusqu'au 30 août, sur la D 612 entre Saint-Germier et Peyregoux (en rouge sur la carte). La déviation est mise en place à partir de Venès vers Lautrec. / © Google Maps
La circulation est totalement coupée, jusqu'au 30 août, sur la D 612 entre Saint-Germier et Peyregoux (en rouge sur la carte). La déviation est mise en place à partir de Venès vers Lautrec. / © Google Maps

Objectif : passer cette portion à 3 voies et ajouter un carrefour desservant Lautrec et Roquecourbe.
Une déviation a été mise en place, à partir de Venès : les usagers doivent bifurquer vers Lautrec et la D 83, avant de revenir sur la D612 au sud de Saint-Germier.

Moins de bus, plus d'engins agricoles

Axe central reliant Albi - le Chef-lieu - à Castres, le 2ème plus grand pôle économique et de population du département du Tarn, la D 612 voit passer 12 000 véhicules par jour en moyenne, dont 10% de camions.
C'est pourquoi le Conseil Départemental a choisi d'effectuer ces travaux d'élargissement en été, période où la circulation baisse de près de 20%, et où ne circulent plus les bus scolaires.
C'est la pleine période des moissons : au détour d'un virage, les usagers empruntant la déviation risquent de faire ce genre de rencontre... Croisement difficile ! / © MaxPPP
C'est la pleine période des moissons : au détour d'un virage, les usagers empruntant la déviation risquent de faire ce genre de rencontre... Croisement difficile ! / © MaxPPP

Les habitués, et les riverains des routes empruntées par cette déviation - eux - mettent en exergue qu'on est en pleine période de moissons, avec leur lot de tracteurs et autres engins agricoles, sans oublier que Lautrec accueillera sa traditionnelle fête de l'ail le premier week-end du mois d'août.
Des paramètres qui augmentent les risques d'accidents...

Trop d'accidents, trop de morts

Le nombre d'accidents, souvent violents, est justement l'une des premières raisons invoquées par les élus du Département pour justifier ces travaux.
Rien qu'en 2017, entre Albi et Castres, on a dénombré 5 morts et 7 blessés - dont 5 grièvement - sur cet axe vital pour les Tarnais.
Etroitesse de la route et problèmes de visibilité : la route Albi-Castres connaît des accidents parfois spectaculaires. Ici un bus scolaire transportant 50 adolescents s'était retourné en contrebas, à cause du brouillard, le 7 janvier 2005 / © AFP Georges Gobert
Etroitesse de la route et problèmes de visibilité : la route Albi-Castres connaît des accidents parfois spectaculaires. Ici un bus scolaire transportant 50 adolescents s'était retourné en contrebas, à cause du brouillard, le 7 janvier 2005 / © AFP Georges Gobert

Lancés en 2018 et prévus pour s'étaler sur 4 ans, ce sont 20 Millions d'Euros qui ont été votés.
  • Elargissement de plusieurs portions à 3 voies
  • Créations de créneaux de dépassement
  • Créations de nouveaux carrefours et giratoires
  • Rabotage de virages jugés trop serrés
Le programme des travaux a été lancé en septembre 2018, certains chantiers - plus courts - ont pu ête réalisés principalement de nuit.
Mais cet été risque d'être d'autant plus perturbé, que les usagers rencontreront un peu plus au nord, le chantier de la déviation du centre de Réalmont, et le passage via Lombers.
Jusqu'au 30 août à 17 heures, tous devront s'armer de patience... Après tout, ça rime avec vacances !
 

Sur le même sujet

Occitanie : vers une pénurie de miel d'ici la fin de l'année ?

Les + Lus