Cet article date de plus de 4 ans

Tarn : le Sidobre, terre de granit

Dans le Tarn, la région du Sidobre est un territoire de granit, l'un des premiers bassins granitiers d'Europe. Logiquement, c'est aussi une importante zone d'exploitation et de transformation du granit pour les monuments funéraires, les revêtements et la voirie.
Dans le Tarn, 80% du granit transformé provient du Sidobre.
Dans le Tarn, 80% du granit transformé provient du Sidobre. © France 3
La filière granit du Sidobre, dans le département du Tarn, compte plus de 80 entreprises, et près 800 emplois.

L'exploitation du granit a commencé au 19ème siècle mais seul le granit de surface était travaillé. A partir de 1950, l'arrivée de l'électricité et des machines a révolutionné l'extraction et le travail de ce matériau noble. L'artisanat a cédé la place à l'industrialisation et un granit plus pur, enfoui sous la surface, a pu être exploité.

Le nombre de carrières exploitées a certes diminué depuis soixante ans - elles ne sont plus aujourd'hui qu'une quinzaine - mais les exploitations, elles, se sont agrandies.
Les granitiers du Sidobre continuent de peser sur le marché même si la concurrence de Chine et d'Inde est rude.
Chaque année, 55 000 m3 de granit, soit 150 000 tonnes, sont extraites de ses carrières, ce qui équivaut à 60 % de la production française.

L'activité principale reste la fabrication de monuments funéraires.
Dans les ateliers de Montredon (81), par exemple, on fabrique 18 000 monuments funéraires chaque année. 

Cécile Fréchinos et Eric Proenca Pina, de France 3 Tarn, ont visité les ateliers : 

durée de la vidéo: 02 min 01
Tarn : le Sidobre, terre de granit

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
toussaint sorties et loisirs