Températures caniculaires, grêle, orages : on a frôlé des records de chaleur à Nîmes, Montpellier et Perpignan

La chaleur est au rendez-vous pour ce premier week-end d'août. Du côté du Gard et de l'Hérault, les températures ont frôlé les records samedi. Dans les Pyrénées-Orientales, on a assisté à des chutes de grêles.

Les températures ont dépassé les 40°C localement samedi.
Les températures ont dépassé les 40°C localement samedi. © Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP
Depuis plusieurs jours, un pic de chaleur touche une partie de la France : dans la région Occitanie, on transpire particulièrement en ce week-end du 1er au 2 août, avec un thermomètre qui dépasse parfois les 40°C localement, notamment dans le Gard.

Comment expliquer cette soudaine montée des températures ? Selon Météo France, cet épisode de chaleur est dû à deux phénomènes : une masse d’air chaud venue du Sahara, couplée à un anticyclone d'altitude. 

A Montpellier et Nîmes, des températures proches des records ce week-end

Ce 1er août, les chefs-lieux de l'Hérault et du Gard étaient à deux doigts de battre les records "mensuels", explique Météo France.

A Montpellier, la température a atteint 37,6°C, à peine moins donc que le record pour un mois d'août du 4 août 2017 (37,7 °C), mais bien loin du record tous mois confondus du 28 juin 2019 (43,5°C). Du côté de Nîmes, on a enregistré 41,5°C samedi : c'est très proche du record pour un mois d'août (41,6°C le 4 août 2019), mais le record absolu reste 44,4°C (le 28 juin 2019).

A l'intérieur des terres héraultaises et gardoises, les températures ont parfois dépassé les 40°C localement.

Dans les stations de mesure de l'Aude, à Carcassonne et Narbonne, le thermomètre ne s'est en revanche pas affolé : on relève seulement 31°C à 33°C. Du côté de Perpignan et de Mende, les températures étaient plus élevées, respectivement de 37°C et de 35°C en moyenne.

De la grêle dans les Pyrénées-Orientales

Les orages et les précipitations ne sont pas rares en période de fortes chaleurs. Dans les Pyrénées-Orientales, près de Font-Romeu, les habitants de la Vallée d'Eyne ont assisté à d'importantes chutes de grêle. Pour Météo France Perpignan, ce phénomène n'a rien d'étonnant à cette période de l'année. "En montagne, les averses orageuses sont très courantes pendant l'été," explique une météorologue, jointe par téléphone par France 3 Occitanie. "La grêle apparaît généralement lors d'orages violents, lorsque l'instabilité est très marquée."

Notre région devrait connaître un court répit en début de semaine prochaine. Mais une nouvelle vague de chaleur pourrait faire son apparition dès le vendredi 7 août.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
canicule météo intempéries montagne climat environnement