Toulouse : une avalanche de médailles pour le skieur Nicolas Sarremejane aux J.O d'hiver pour sourds

Nicolas Sarremejane, toulousain d'origine, vient de rafler une série de médailles aux "Deaflympics" de Santa Catarina en Italie. Cette compétition est l'équivalent des Jeux Olympiques d'hiver. Elle est réservée aux sourds et malentendants.

Nicolas Sarremejane (à gauche) sur le podium des "Deaflympics" de Santa Catarina en Italie
Nicolas Sarremejane (à gauche) sur le podium des "Deaflympics" de Santa Catarina en Italie © Arnaud Repellin
Trois médailles d'argent, une médaille de bronze autour du cou : le skieur pyrénéen Nicolas Sarremejane revient des "Deaflympics" de Santa Catarina, en Italie, un peu plus chargé qu'à l'aller. Cette compétition réservée aux sourds se déroule tous les 4 ans depuis 1949.

Trois médailles d'argent, une de bronze


Pour sa deuxième participation à cette compétiton internationale, le Toulousain d'origine a aligné les montées sur le podium. Une médaille d'argent en Super G, une en Géant, une en slalom. Et une breloque en bronze de plus dans le combiné. 

 Pour ce skieur handisport de 29 ans, confronté à des problèmes de surdité dès la petite enfance, la récolte est plus que satisfaisante. Nicolas Sarremejane partage son temps entre les Pyrénées et les Alpes, où il s'entraîne en hiver, à Tignes, au sein de l'équipe de France handisport. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport jeux olympiques handisport