Trop-plein d'huîtres à Pâques en Languedoc-Roussillon

Consommer des huîtres à Pâques ? La météo clémente en Languedoc-Roussillon a entraîné une surproduction d'huîtres de Bouzigues dans le bassin de Thau. Les producteurs sont prêts à baisser les prix pour écouler les stocks, notamment pendant les fêtes pascales.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Une campagne nationale incite à la consommation d'huîtres pendant les fêtes pascales afin d'écouler une certaine surproduction due à une météo clémente et à une faible consommation à Noël alors que les ostréiculteurs réalisent de 40 à 80% de leur chiffre d'affaires pendant les fêtes de fin d'année.
La commercialisation des huîtres et des moules de l'étang de Thau avait par ailleurs été suspendue en fin d'année en raison des inondations de l'automne.

La surproduction d'huîtres de Bouzigues dans le bassin de Thau (Hérault), qui représentent 90% des huîtres de Méditerranée, est estimée entre 800 et 1.000 tonnes (entre 7.000 et 8.000 tonnes sur le plan national) en ce qui concerne les calibres 0 et 1, confirme le président du Comité régional de conchyliculture de Méditerranée Philippe Ortin.

L'automne 2014 a été favorable à la croissance des huîtres et on s'est retrouvé avec des huîtres très grosses en quantités non négligeables, qui ne se sont pas vendues à Noël", explique Gérald Viaud, président du Comité national de la conchyliculture (CNC).


Depuis 2008, l'ostréiculture connaît une crise en raison de la présence d'un herpès virus qui a décimé jusqu'à 75% des jeunes huîtres (naissains). Depuis 2013, les huîtres de taille adulte sont elles aussi victimes d'un taux de surmortalité important, pouvant atteindre 65% selon l'Ifremer.

Dans la grande distribution, on trouve actuellement la douzaine d'huîtres n°2 autour des 6 euros, contre 9 euros pour celles de calibre 3. Une huître de calibre zéro pèse entre 150 et 250 grammes et une n°3 environ 75 grammes.

C. Agullo et F. Detranchant.