Un dimanche à la campagne

Chinito de Francia, un des pionniers de la tauromachie française, est à Vauvert dimanche matin. / © JJ
Chinito de Francia, un des pionniers de la tauromachie française, est à Vauvert dimanche matin. / © JJ

Qui a dit que la saison était finie? Ce dimanche 25 octobre, dans un rayon de 50 kilomètres, pas moins de trois "fiestas camperas" sont proposées aux aficionados!

Par Joël Jacobi

La météo dit qu'il fera beau : faisons-lui confiance.
Les aficionados se disent que les toros "embisteront" : espérons qu'ils disent vrai.
Les jours raccourcissent de plus en plus : hâtons-nous d'en profiter.

Le charme du programme des fêtes champêtres de ce dimanche 25 octobre c'est qu'elles permettent de revoir les vieilles gloires et de découvrir les nouveaux talents. Le seul hic, c'est qu'il faudra choisir, dimanche matin, entre le "tentadero" de Vauvert où Chinito alternera avec Patrick Varin, Denis Loré et Thomas Joubert et la tienta chez François André avec Juan Leal. Juan Leal et Thomas Joubert, ont au moins trois points communs : ils sont arlésiens, ils ont du talent et on les programme rarement (pour ne pas dire jamais) dans les arènes du sud-est.
L'après-midi, à Gimeaux, le mélange des anciens et des nouveaux s'annonce là encore savoureux. Les "vieux" Robert Piles et Stépahne Fernández Meca accompagnent les arlésiens Mehdi Savalli et Pierre Mailhan. Et depuis  dimanche dernier, on brûle de savoir si Javier Cortés confirmera l'excellente impression laissée à Vergèze.

 / ©
/ ©

 

Sur le même sujet

Les + Lus