Moissac : un explorateur sensibilise les enfants à la protection des océans

Publié le Mis à jour le
Écrit par Aurore Briffod et Christine Ravier

Une péniche navigue de Fourques-sur-Garonne à Toulouse afin d’apprendre aux enfants et adolescents à lutter contre la pollution plastique dans les océans. A l’origine de cette initiative, l’explorateur Patrick Deixonne.

C’est lors de sa traversée de l’Atlantique à la rame en 2009 que Patrick Deixonne se rend compte de l’ampleur du 7e continent de plastique. "À 2 000 kilomètres des côtes, je percute un morceau de pare-chocs de voiture. Cela m’a interpellé. Les jours d’après, je me suis amusé à noter tous les objets insolites que je pouvais trouver."

durée de la vidéo: 01 min 55
Moissac : un explorateur sensibilise les enfants à la protection des océans ©FTV

Une fois son périple terminé, il commence à chercher d’où provient tout le plastique retrouvé à la surface de l’eau mais surtout ce qu’il devient. "En menant l’enquête, je me suis aperçu qu’un drame se déroulait et qu’il n’était pas du tout mis en avant auprès du grand public", alerte l’explorateur qui se transforme alors en lanceur d’alerte.

Des animations pour une prise de conscience

Avec son équipe, il souhaite sensibiliser le grand public mais surtout les plus jeunes. Pour cela, et pour la 5e édition, il organise une tournée pédagogique à bord d’une péniche qui, depuis le 29 avril et jusqu’au 4 juin, navigue de Fourques-sur-Garonne à Toulouse.

Ce samedi 14 mai, la péniche de l’Expédition 7e Continent avait jeté l’ancre à Moissac. L’occasion pour le Conseil municipal des Enfants de participer à des animations et en apprendre plus sur la pollution des mers et océans. "Je ne savais pas, par exemple, que lorsque l’on jetait un sachet à la mer, les poissons pouvaient le manger et donc nous aussi", a confié Lola, 11 ans.

80 % des déchets que l’on retrouve dans les océans proviennent de la terre. Les conséquences de cette pollution sont nombreuses sur les espèces aquatiques mais aussi pour les êtres humains.

Tout au long de la Garonne

Tout comme Lola, Eliott a participé aux différents ateliers proposés et a pris conscience de l’ampleur du phénomène. "Je trouve ça choquant : on boit du plastique, on mange des choses polluées. Je me demande comment on a pu en arriver là", déplore le jeune garçon.

Prochaines escales pour la péniche : Castelsarrasin du 17 au 19 mai ; Montauban du 21 au 25 mai et enfin, Toulouse du 28 mai au 4 juin.