L'usine Jallatte de Saint-Hippolyte-du-Fort va perdre près de la moitié de ses salariés

Nouveau coup dur pour l'emploi en Cévennes gardoises, le fabriquant de chaussures de sécurité haute de gamme, Jallatte va supprimer 57 des 133 emplois du site. Un plan de restructuration drastique annoncé par la direction mardi.

Saint-Hippolyte- du-Fort (Gard ) - usine Jallatte - 2010.
Saint-Hippolyte- du-Fort (Gard ) - usine Jallatte - 2010. © F3 LR

Créée en 1947, l'entreprise de fabrication de chaussures de sécurité qui a compté jusqu'à 900 salariés dans les années 80 à Alès et Saint-Hippolyte-du-Fort dans le Gard, n'en a plus aujourd'hui que 133 sur le seul site de Saint-Hippolyte-du-Fort. L'usine d'Alès ayant fermé en 2007.

Depuis 2010, l'entreprise appartient à un fond d'investissement italien basé à Milan.
La direction a annoncé, mardi, un nouveau plan de restructuration pour 2013. 58 emplois devraient être supprimés et 1 créé, dans les mois qui viennent, pour faire face à une perte de rentabilité de l'entreprise.

Jallatte produit environ 400.000 paires de chaussures par an.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social entreprises emploi
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter