La “vérité” sur José Tomás à Mexico

Parmi les spectateurs de la Mexico, Morante de la Puebla qui étrennait ce jour-là sa panoplie de Che Guevara. L'artiste andalou a fait savoir peu après qu'il ne refuserait pas de toréer une demie douzaine de corridas avec José Tomás au cours de la saison 2018. Voilà qui va faire beaucoup parler d'ici le printemps… / © Plaza Mexico
Parmi les spectateurs de la Mexico, Morante de la Puebla qui étrennait ce jour-là sa panoplie de Che Guevara. L'artiste andalou a fait savoir peu après qu'il ne refuserait pas de toréer une demie douzaine de corridas avec José Tomás au cours de la saison 2018. Voilà qui va faire beaucoup parler d'ici le printemps… / © Plaza Mexico

José Tomás a toréé à Mexico le 12 décembre 2017 la "corrida guadalupana" organisée cette année au bénéfice des sinistrés du tremblement de terre qui a endeuillé la capitale le 23 septembre dernier. Voici quelques images de cette journée.

Par Joël Jacobi


La Monumental de Mexico était pratiquement pleine ce jour-là (40 000 personnes), mais la corrida n'étant pas diffusée à la télévision (José Tomás oblige!) la plupart des commentaires lus en Europe dans la presse écrite et sur les pages taurines de la toile ont été rédigés par des spécialistes qui n'ont rien vu du spectacle.
Sans la moins surprise, les thuriféraires ont encensé la faena du "génie de Galapagar", en soulignant que malgré une estocade ratée il avait coupé une oreille.
Et les contempteurs ont relevé que les arènes n'étaient pas tout à fait pleines, que José Tomás a contourné le règlement pour faire en sorte de ne pas toréer le premier, qu'il a conditionné sa présence à l'absence d'Enrique Ponce et que - la présidence étant aux ordres - l'oreille qui lui fut attribuée est particulièrement généreuse, l'estocade étant ratée.
La "vérité" (si elle existe) est sans doute à mi-chemin.

Pour vous faire votre propre idée, nous vous invitons à feuilleter la magnifique série de photos sélectionnées par la direction des arènes. Et à visionner un bref résumé de la faena de José Tomás et un long résumé de la corrida qui a vu le triomphe - incontestable celui-là - du mexicain Sergio Flores.

José Tomás, Mexico 12 décembre 2017



 

Le résumé de la corrida

 

Sur le même sujet

Catalogne : Carles Puigdemont devant la justice allemande avant une éventuelle incarcération, manifestation à Gérone

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés