• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Vol de cocaïne : un policier sétois serait entendu comme témoin à Marseille

Marseille - les locaux de l'IGPN, Inspection générale de la police nationale - archives / © afp
Marseille - les locaux de l'IGPN, Inspection générale de la police nationale - archives / © afp

L'homme serait de la PAF, la police aux frontières. Il s’est signalé ce mardi matin à sa hiérarchie et est actuellement entendu comme témoin. Selon des informations non vérifiées, il a échangé de nombreux appels téléphoniques avec le policier interpellé à Perpignan, dont il se dit ami.

Par Fabrice Dubault


Selon nos confrères de BFMTV, un troisième policier était entendu ce mardi.

Ce troisième policier appartiendrait à la PAF de Sète depuis 2012, après avoir été en poste à Marseille. Il s'agirait d'un fonctionnaire d'une trentaine d'années. L'homme serait entendu dans les locaux de l'IGPN à Marseille.

L'enquête sur le vol de 52kg de cocaïne, au 36 quai des Orfèvres, s'oriente désormais sur les complicités qu'auraient pu avoir le brigadier des stup arrêté samedi à Perpignan, alors qu'il était en vacances.

Le deuxième policier arrêté, lui, "apparaît sur les relevés bancaires" du premier suspect, le brigadier des stups de 34 ans. Lui, appartient à la brigade des stupéfiants de la police judiciaire parisienne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus