• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

“C'est un rêve de jouer une Coupe du Monde dans son pays”, Amandine Henry, capitaine des Bleues

Corinne Diacre, entraîneur, et Amandine Henry, capitaine des Bleues, en reconnaissance du Parc des Princes, le 6 juin 2019. / © Lionel BONAVENTURE / AFP
Corinne Diacre, entraîneur, et Amandine Henry, capitaine des Bleues, en reconnaissance du Parc des Princes, le 6 juin 2019. / © Lionel BONAVENTURE / AFP

La pression monte avant l'ouverture de la Coupe du Monde féminine de fooball. L'équipe de France va rencontrer la Corée du Sud, un match qu'elle joue pour la première fois au Parc des Princes. Si c'est un rêve de jouer à la maison, les filles devront garder les pieds sur terre.

Par France 3 Paris IDF / VP

Concentrées et déterminées, voici l'état d'esprit des joueuses de l'Equipe de France. A en croire ses déclarations lors de la conférence de presse qui a eu lieu vendredi 6 juin, Corinne Diacre, l'entraîneure, reste prudente. Mais les filles ne cachent par l'enthousiasme de jouer ce soir dans un Parc des Princes plein à craquer. Le stade affiche complet depuis plusieurs jours déjà.
 

Dans le magazine France Football qui consacre un numéro complet à cette Coupe du Monde, Eugénie Le Sommer, l'attaquante des Bleues déclare "C'est le rendez-vous d'une vie" car c'est une chance énorme de jouer une Coupe du Monde à domicile. La dernière fois le rêve s'était arrêté en quart de finale. 
 

Pour Corinne Diacre, l'enjeu c'est d'abord de se qualifier, de sortir du groupe. Les Américaines restent les grandes favorites de cette compétition.  Mais ce soir face à la Corée du Sud, c'est un match a priori abordable.

Coup d'envoi 21 heures, un match que l'on pourra suivre dans les différentes fan zones installées dans la région, et notamment à Noisy-le-Grand ou encore au centre de la capitale, aux Halles. 
 
Match d'ouverture de l'Equipe de France au Parc des Princes

Sur le même sujet

Mobilisation contre un projet de carrière

Les + Lus