Une centaine de gilets jaunes manifestent à Paris cet après-midi

Le mouvement s’est élancé vers 14h30 depuis Bercy, au pied du ministère de l’Economie et des Finances.
Parmi les revendications : la suppression de la CSG, la hausse du SMIC et des pensions de retraite.
Parmi les revendications : la suppression de la CSG, la hausse du SMIC et des pensions de retraite. © IP3 PRESS/MAXPPP
Ils étaient une centaine de gilets jaunes à manifester cet après-midi à Paris. En ce 15 août, le cortège s’est élancé à 14h30 depuis Bercy en direction de Nation, en passant par Bastille. Le point de départ du mouvement se veut symbolique. Au pied du ministère de l’Economie et des Finances, les gilets jaunes espèrent faire entendre leur colère sociale. La manifestation a été déclarée officiellement à la préfecture de police de Paris, et a été autorisée. Un important dispositif de police a tout de même été déployé. Un mouvement permis, alors même que depuis ce samedi, 8 heures, les évènements rassemblant plus de dix personnes et ne permettant pas de respecter les mesures barrières sont interdits dans la capitale.

Un mouvement prévu le 12 septembre prochain

Au cœur des revendications des gilets jaunes ce samedi : "la suppression de la CSG" et "l’augmentation du SMIC, des pensions de retraire et de l’allocation adulte handicapé". Les manifestations réclament aussi "la baisse de la TVA à 2,1% sur les produits de première nécessité, et pour l’instauration d’un RIC".

Le mouvement n’est pas le premier des gilets jaunes depuis l’épisode du coronavirus en France. En juillet, les gilets jaunes ont organisé plusieurs rendez-vous. Ils préparent surtout une rentrée sociale dense, avec un rassemblement général qui se veut massif le 12 septembre prochain. Ce samedi, les manifestants se sont se dispersés sous les coups de 18 heures.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société manifestation économie social