Coronavirus : la Ville de Paris donne 1,5 million de masques supplémentaires aux hôpitaux

La mairie de Paris a annoncé mardi un nouveau don d’1,5 million de masques pour les établissements de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), en plus d’un lot de 2 millions de masques mis à disposition des "structures accueillant des publics fragiles".
 

1,5 million de masques FFP2 sont destinés au personnel de l’AP-HP (illustration).
1,5 million de masques FFP2 sont destinés au personnel de l’AP-HP (illustration). © PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP
Alors que l’Île-de-France a franchi le cap des 1 000 patients infectés par le coronavirus se trouvant dans un état grave, la mairie de Paris a décidé de donner 1,5 million de masques FFP2 pour les hôpitaux de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), "en complément de la mise à disposition la semaine dernière d’un premier lot de 1 million de masques". "Un lot de 2 millions de masques pour les structures accueillant des publics fragiles" a également été annoncé, mardi soir. Son ainsi visées "en premier lieu les personnes âgées, tout particulièrement touchées par le coronavirus, mais aussi notamment les personnes en situation de handicap et les sans-abris". D’après la Ville, cette équipement sera mis à disposition gratuitement "dans les prochains jours". Anne Hidalgo explique sur Twitter avoir "fait tester un important stock de masques dont la date de validité était dépassée" mais "qui avait été conservé par précaution".

Des masques dont la date de validité théorique était dépassée

La mairie a ainsi "demandé que soit vérifiée en particulier la conformité des masques disponibles à la norme NF EN 149 + A1 qui fixe les exigences en terme de performance des appareils de protection respiratoire, et plus particulièrement les demi-masques filtrants contre les particules, peut-on lire dans le communiqué publié par la Ville. Il ressort de ces tests que les lots de masques répondent complètement aux exigences de performance requises par cette norme." La mairie de Paris a aussi annoncé l’ouverture de deux des 14 gymnases mis à disposition de l’État pour "prendre en charge les personnes vivant sur le campement de la porte d’Aubervilliers". La Ville précise que 732 personnes ont été évacuées, mardi, du bidonville installé aux portes de Paris.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société