Une enquête ouverte pour apologie du terrorisme après l'occupation du centre commercial Italie 2

Des tags faisant l'apologie de l'assaillant de la préfecture de Police ont été découverts dans le centre commercial Italie 2 après son occupation. / © Wikimedia Commons
Des tags faisant l'apologie de l'assaillant de la préfecture de Police ont été découverts dans le centre commercial Italie 2 après son occupation. / © Wikimedia Commons

Des tags évoquant l'assaillant et l'attaque de la préfecture de Paris ont été découverts après l'occupation du centre commercial parisien par des militants anticapilatistes, écologistes et des gilets jaunes. Le parquet de Paris a élargi son enquête pour apologie du terrorisme. 

Par France 3 Paris IDF / VP avec AFP

"Harpon, revient (sic) il en manque plein" ou encore "RIP Harpon" (Rest In Peace) ce sont les inscriptions qui ont été découvertes dans le centre commercial Italie 2. Le lieu a été occupé samedi pendant 17 heures par des centaines des militants du mouvement écologiste international Extinction Rebellion. Ils ont été rejoints par d'autres militants anticapitalistes et des Gilets jaunes.
 

Samedi soir, le tag "couteau en céramique" qui avait été écrit en lettre rouge a été recouvert par des affiches : l'une évoquait le mouvement des Gilets jaunes, l'autre affichait un avis de recherche de Christophe Castaner avec le mot "Wanted".
 

 

Des allusions donc à l'assaillant, fonctionnaire de police, qui a attaqué et tué quatre policiers de la préfecture de police le 3 octobre dernier.
Selon la préfecture, le préfet de police a déposé une plainte pour "apologie du terrorisme". Après l'occupation du centre commercial, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "dégradations en réunion" confiée au commissariat du XIIIe arrondissement. Lundi il a décidé d'élargir la procédure. 
    
    

Sur le même sujet

Sarcelles - Violences au lycée de la Tourelle, les enseignants maintiennent leur droit de retrait

Les + Lus