Face à Bruges, le PSG vise une troisième victoire d'affilée en Ligue des champions

Angel Di Maria, au cours de la rencontre entre le PSG et Galatasaray, le 1er octobre. / © OZAN KOSE / AFP
Angel Di Maria, au cours de la rencontre entre le PSG et Galatasaray, le 1er octobre. / © OZAN KOSE / AFP

En tête de son groupe, Paris veut s'ouvrir un peu plus la porte des huitièmes ce mardi soir face à Bruges, son dauphin. Mais le PSG, qui joue à l’extérieur, devra faire sans Neymar, blessé.

Par France 3 PIDF / AFP

Le PSG va-t-il poursuivre son sans faute ? Paris affronte ce mardi soir le FC Bruges pour tenter d'enchaîner une troisième victoire consécutive en Ligue des champions, et ainsi se rapprocher un peu plus d’une place en huitièmes de finale.

« Pour moi jouer à l'extérieur en C1, c'est le défi le plus difficile en Europe, a annoncé Thomas Tuchel, l'entraîneur parisien, lundi en conférence de presse. Si on ne montre pas notre meilleur niveau, c'est presque sûr qu'on ne peut pas gagner ». Le PSG a pourtant de quoi être confiant avec 6 points, une place de leader du groupe A devant les Belges et le Real Madrid, et après une victoire en terrain hostile face à Galatasaray.
Mais les Parisiens devront faire sans Neymar, absent des terrains environ quatre semaines en raison d'une blessure musculaire, et sans Idrissa Gueye, également blessé. « Idrissa nous manque, c'est vraiment un joueur extraordinaire, a d’ailleurs commenté Thomas Tuchel. Ander (Herrera) et Leo (Paredes) ont montré qu'ils pouvaient jouer à haut niveau. »

« C'est trop tôt pour Kylian pour jouer 90 minutes »

Bonne nouvelle, ceci dit : Kylian Mbappé et Edinson Cavani ont fait leur retour dans le groupe. Mais les deux joueurs tardent à réintégrer les 11 titulaires après leur longue convalescence. Si Cavani est resté sur le banc à Nice vendredi, Mbappé a, au contraire, été l’auteur d'une entrée remarquée en fin de match avec un but à la clé, participant ainsi à la victoire 4-1 du PSG.
L’attaquant français ne devrait toutefois pas disputer le match en entier, comme l’a prévenu son entraîneur : « Je pense que c'est trop tôt pour Kylian pour jouer 90 minutes. On doit trouver la solution pour savoir s'il commence ou termine le match. C'est pareil pour Edi. » Thomas Tuchel pourra quoi qu'il arrive s'appuyer sur Angel Di Maria, en grande forme, et Mauro Icardi, tous deux auteurs de trois des quatre buts parisiens inscrits en Ligue des champions cette saison.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Deux paysagistes proposent une tombe-jardin plus écologique et moins chère

Les + Lus