Le Centre Pompidou a rouvert ce mercredi mais le préavis de grève court toujours

Le Centre Pompidou a rouvert mercredi après avoir été fermé lundi en raison d'une grève du personnel dont le préavis court toujours. Environ un millier d’employés de l'institution demandent des garanties sur la pérennité de leurs postes, alors que le musée d’art moderne parisien doit fermer pour travaux pour cinq ans à partir de 2025.

"Le Centre Pompidou est ouvert mais ça ne signifie pas que la grève est suspendue, le préavis, déposé pour un mois et reconductible, court toujours, permettant une grève ciblée", a indiqué une source syndicale. "Une assemblée générale aura lieu jeudi matin avec l'ensemble des personnels au vu des engagements par écrit ou pas du ministère de la Culture", a précisé Nathalie Ramos du syndicat national des musées et domaines CGT Culture, interrogée par l'AFP.

Le Centre Pompidou a été fermé lundi 16 octobre en raison d’un mouvement de grève des personnels. Ces derniers souhaitent obtenir des garanties sur la pérennité des postes et des missions lors de sa fermeture pour cinq ans à partir de 2025.

Le Centre Pompidou fermera pour travaux entre 2025 et 2030

Environ un millier de personnes travaillant pour la sécurité, la médiation, la conservation, l'édition, le cinéma ou les services administratifs et techniques sont concernées par cette fermeture et demandent des garanties sur la pérennité de leurs postes et de leurs missions.

Un rendez-vous entre l'intersyndicale (CFDT, CGT, FO, Unsa, SUD), le ministère et la direction du musée a eu lieu mardi - jour de fermeture habituel de la plupart des musées - et "nous attendons encore des engagements précis en matière de masse salariale notamment", a ajouté cette responsable.

L'institution parisienne, inaugurée il y a près d'un demi-siècle doit fermer progressivement à partir de 2025 et jusqu'en 2030 pour d'importants travaux de désamiantage et de rénovation, estimés à plus de 260 millions d'euros.