Municipales parisiennes : l’ancienne journaliste Isabelle Saporta quitte la campagne de Gaspard Gantzer

L’ancienne chroniqueuse de "RTL", jusqu’ici engagée aux côtés du candidat Gaspard Gantzer, appelle à créer une "coalition climat" aux contours proches de ceux évoqués par l'écologiste David Belliard et le dissident LREM Cédric Villani.
Isabelle Saporta s’était engagée dans la campagne parisienne avec le mouvement de Gaspard Gantzer, « Parisiennes, Parisiens ».
Isabelle Saporta s’était engagée dans la campagne parisienne avec le mouvement de Gaspard Gantzer, « Parisiennes, Parisiens ». © JOEL SAGET / AFP
Elle s’était engagée dans la campagne en août dernier : Isabelle Saporta a quitté la campagne l’équipe de campagne de Gaspard Gantzer (« Parisiennes, Parisiens »), d’après le candidat, connu pour avoir été le conseiller communication de François Hollande. « Dépassons nos clivages, a déclaré l’ancienne journaliste sur Twitter. Mettons fin à la guerre des égos. Pour œuvrer ensemble à ce que nos enfants mangent sainement, que l’air ne soit pas saturé de pollution. Pour que le vivre ensemble dans un Paris apaisé, soit notre seul et unique objectif. » Isabelle Saporta explique vouloir « œuvrer » pour « qu'une coalition climat voie le jour avec tous les gens de bonne volonté, afin que l'écologie soit au centre », citant David Belliard, Cédric Villani, les « socialistes », Gaspard Gantzer ou encore Danielle Simonnet comme potentiels membres de cette coalition. Elle dément ceci dit les informations du Monde selon lesquelles elle aurait déjà prévu de rejoindre EELV, afin de devenir tête de liste dans le XIVe arrondissement – en précisant toutefois qu'elle se rendrait à une réunion avec des militants écologistes.

« Elle veut rejoindre EELV »

De son côté, Gaspard Gantzer explique qu’Isabelle Saporta a bel et bien quitté son équipe de campagne « parce qu'elle veut rejoindre EELV ». « La convocation de samedi d'EELV est très explicite, avec un ordre du jour où il est écrit qu'elle doit être investie comme candidate d'ouverture », commente ainsi le candidat. L’entourage de David Belliard, lui, confirme la rencontre : « L'ambition de la campagne de David Belliard est de rassembler largement autour des écologistes, et Isabelle Saporta fait indéniablement partie de la famille de l'écologie politique ». « Quand David Belliard a fait ce pas » de proposer une coalition climat à Paris, « c'est ce dont je rêvais, et donc je mettrai toutes mes forces » pour que l'alliance se concrétise, affirme l'ancienne chroniqueuse de RTL. Elle ne précise pas si l’alliance en question concernerait le 1er ou le second tour.

Compagne du député européen EELV Yannick Jadot, l’ex-journaliste raconte par ailleurs : « Je suis rentrée chez Gaspard Gantzer car ça me permettait de faire campagne, de défendre des positions et de rencontrer des gens librement. Parce que je savais que si j'allais chez EELV, on me ramènerait à mon statut conjugal ».
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections europe écologie les verts