Paris : les travaux débutent à la Samaritaine, fermée depuis 10 ans

Les travaux débutent ce lundi, à la Samaritaine. En juin le Conseil d’Etat mettait fin à un feuilleton judiciaire qui avait retardé de plusieurs années la délivrance du permis de construire, en raison notamment de la façade jugée trop détonante selon les détracteurs du projet. 

Par Emmanuèle Bailly

Les travaux débutent ce lundi, à la Samaritaine. En juin le Conseil d’Etat mettait fin à un feuilleton judiciaire qui avait retardé de plusieurs années la délivrance du permis de construire, en raison notamment de la façade, trop détonante par rapport à l'architecture du quartier selon les détracteurs du projet. Le projet controversé est l'oeuvre de l’agence japonaise d’architecture Sanaa (prix Pritzker 2010) - qui a dessiné une façade en verre ondulé de 25 m de haut et 73 m de long, côté rue de Rivoli. L'ancien grand magasin sera à terme transformé en hôtel de luxe, ouverture prévue à la fin 2018.



Le feuilleton de la Samaritaine a duré 10 ans 


21 novembre 2000. LVMH annonce le rachat de la Samaritaine dont il va prendre 51% du capital pour 1,5 milliard de francs (230 millions d’euros).

En juin 2005. la Samaritaine ferme ses portes pour raisons de sécurité.

En juillet 2005. La direction de la Samaritaine annonce sa fermeture totale, pour une durée de cinq à six ans, afin que soient réalisés des travaux de mise en conformité.

17 décembre 2012. Le permis de construire est délivré à LVMH pour transformer la Samaritaine, fermée depuis juin 2005, en hôtel de luxe avec commerces, bureaux… 

27 mai 2013 Deux associations ont déposé un référé suspension pour stopper les travaux. Voir le reportage sur la future Samaritaine contestée

13 mai 2014. Le tribunal administratif de Paris annule le permis de construire, au motif que la façade en verre dessinée par l’agence Sanaa est « dissonante » par rapport à la rue de Rivoli. Le chantier est alors interrompu.

5 janvier 2015. La cour administrative d’appel confirme l’annulation du permis de construire.

19 juin 2015. Le Conseil d’Etat casse l’arrêt de la cour administrative d’appel, annule le jugement du tribunal administratif et valide définitivement le projet de rénovation de la Samaritaine. Voir ci dessous le reportage de Séverine Larrouy avec Colette Zagaroli
Le Conseil d'État valide le projet de rénovation de La Samaritaine

 

Sur le même sujet

Les + Lus