Cet article date de plus de 5 ans

Quand les villes du monde entier marchent pour le climat

Des dizaines de milliers de manifestants ont défilé dimanche en Australie, au troisième jour de marches mondiales pour exiger un accord ambitieux des 150 chefs d'Etat qui se réunissent lundi en France pour une conférence cruciale sur le climat.
Manifestation pour le climat à Manille, aux Philippines, le 28 novembre 2015.
Manifestation pour le climat à Manille, aux Philippines, le 28 novembre 2015. © Twitter @gpph
Depuis vendredi, des dizaines de manifestations ont été organisées partout dans le monde pour faire monter la pression sur les représentants des 195 pays qui se retrouvent à partir de lundi au Bourget, au nord de Paris, pour la COP 21570.000 personnes ont marché à travers le monde "pour le climat" selon l'une des ONG organisatrices de ces marches du climat.

5.000 personnes ont marché à Adelaïde, en Australie. Sydney accueillait également un rassemblement pour le climat. 3.000 personnes ont de leur côté défilé à Manille, aux Philippines, samedi.

Des rassemblements sont encore prévus dimanche à Séoul, en Corée-du-Sud, Rio de Janeiro, au Brésil, New York, aux Etats-Unis ou encore Mexico.


D'autres cortèges se sont élancés à Londres, au Royaume-Uni, ou bien à Rome, en Italie...

Manifestations interdites à Paris

A Paris, les manifestations ont été interdites, suite aux attentats du 13 novembre, qui ont fait 130 morts dans la capitale. La Coalition Climat 21, qui regroupe 130 organisations de défense de l'environnement, a dû renoncer à manifester. Des manifestations symboliques doivent toutefois avoir lieu dimanche à Paris, comme l'installation de centaines de chaussures sur la place de la République.

LIRE aussi : Des centaines de chaussures "marchent" pour le climat à République

Paris bouclé, circulation perturbée

Paris est placée sous haute surveillance, avec la mobilisation de 6.300 policiers et militaires. La circulation sera interdite ou restreinte sur plusieurs axes et les habitants ont été appelés à rester chez eux, par crainte d'une trop grande affluence dans les transports publics, dimanche et lundi.

LIRE aussi : CARTES. Le détail des restrictions de circulation dimanche et lundi en Île-de-France

François Hollande (France), Barack Obama (Etats-Unis), Xi Jinping (Chine), Narendra Modi (Inde) ou encore Vladimir Poutine (Russie) doivent prendre la parole lundi. Environ 40.000 personnes, dont 10.000 délégués, sont attendues chaque jour... Un défi sécuritaire pour les organisateurs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cop21 environnement société écologie réchauffement climatique