• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Sans domicile fixe, ils posent nus pour un calendrier

12 personnes sans domicile fixe de Seine-et-Marne ont décidé de poser nues pour un calendrier. Une initiative lancée par un photographe, qui vise à récolter des fonds.

Par France 3 Paris IDF

On connaissait les chanteurs, les mannequins, les joueurs de rugby posant nus pour un calendrier... C'en est même devenu une tradition chaque année. En Seine-et-Marne, un photographe a eu l'idée de faire tomber la chemise, et pas seulement, à 12 personnes sans domicile fixe du département.

Brann du Senon n’a rien à voir avec une pin-up. Le voici pourtant figé tel une divinité grecque sur un calendrier. Car sur l'aire d’accueil de Villebéon, dédiée aux sans domicile fixe, tout le monde à pris la pause... Même les plus timides.
Des personnes sans domicile fixe posent nues pour un calendrier. / © France 3 Paris IDF
Des personnes sans domicile fixe posent nues pour un calendrier. / © France 3 Paris IDF

12 histoires qui mènent à la rue

Se déshabiller d’accord, mais pas devant n’importe qui. Ce sont donc deux artistes photographes, Thomas Léaud et Anne Barot, qui ont transformé un sujet de Noël par excellence en une œuvre photographique. Les douze portraits, sont d'ailleurs autant d'histoire et de trajectoires qui mènent à la rue.

Ce calendrier vise à marquer les esprits, car selon la fondation Abbé-Pierre, près de 900.000 personnes errent dans les rues. Face à la pénurie de HLM, Brann du Senon, du village SDF-115 du particulier, vient de mettre au point un modèle de cabane chauffée. Les bénéfices récoltés grâce au calendrier permettront de financer le projet de construction de ce type de logements provisoires. 

Sur le même sujet

Des communes à la recherche de solutions pour consommer moins d'eau

Les + Lus