Cet article date de plus de 3 ans

Seine-et-Marne : des faucheurs volontaires s'en prennent à un champ du céréalier Limagrain

70 "faucheurs volontaires" ont indiqué avoir semé une vingtaine d'hectares de blé sur un champ du géant céréalier Limagrain, à Verneuil-l'Etang, près de Melun, en Seine-et-Marne.
Un champ de blé avec un coquelicot (image d'illustration).
Un champ de blé avec un coquelicot (image d'illustration). © IP3 PRESS/MAXPPP
Semer du blé pour dénoncer la culture d'"OGM cachés"... C'est ce qu'a fait jeudi après-midi un collectif de "faucheurs volontaires". 70 manifestants ont affirmé avoir pénétré sur un site de Limagrain, un géant des céréales, à Verneuil-l'Etang, près de Melun, en Seine-et-Marne.

"Nous avons dispersé des semences paysannes afin de rappeler qu'il y a assez de richesses pour ne pas avoir besoin de trouver sur le marché des variétés manipulées", a expliqué un faucheur volontaire.

Les "nouveaux OGM"

Ce collectif accuse Limagrain, quatrième semencier mondial, d'être "le grand promoteur des nouvelles biotechnologies OGM".
Propriétaire des marques Jacquet, Brossard ou encore Vilmorin, la coopérative Limagrain n'avait pas souhaité s'exprimer jeudi soir suite à cette manifestation.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ogm agriculture économie agro-alimentaire