Cet article date de plus de 4 ans

Théo est sorti de l’hôpital d'Aulnay-sous-Bois

Théo est sorti de l’hôpital Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois. Le jeune homme, victime d’une violente agression par des policiers, dont l’un est mis en examen pour viol, était grièvement blessé au niveau de la zone rectale.
Le Président de la République s’est rendu mardi à l'hôpital Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois, au chevet de Théo.
Le Président de la République s’est rendu mardi à l'hôpital Robert-Ballanger d'Aulnay-sous-Bois, au chevet de Théo. © Présidence de la République - L. Blevennec
Théo « a besoin désormais de repos ». Jeudi sur Facebook, le collectif « Justice pour Théo » a annoncé la sortie de Théo de l’hôpital Robert-Ballanger, à Aulnay-sous-Bois.

La famille du jeune homme, violemment agressé le 2 février par quatre policiers, dont l’un est mis en examen pour viol, explique que Théo « adressera un message de remerciements » dans la soirée.

Un message de remerciements jeudi soir

Âgé de 22 ans, Théo était soigné à l'hôpital Robert-Ballanger, après avoir été gravement blessé par la matraque d’un policier au niveau de la zone rectale. Le jeune homme s’était vu prescrire 60 jours d'incapacité totale de travail (ITT). Le jeune homme explique que l’un des quatre agents impliqués dans les violences lui a « enfoncé volontairement » une matraque dans les fesses.

Mardi dernier, Théo avait reçu la visite de François Hollande. Jeudi, le Président de la République s'est fait le chantre du « respect » mutuel entre citoyens et policiers, en déplacement à Rennes. Vendredi, Hollande se rendra au Plateau, un quartier d'Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité justice affaire théo