VIDEO. Suresnes, Montmartre, Rosny-sous-Bois... Le vin d'Île-de-France, du folklore et des débouchés

Cette semaine, "Rue des Archives" nous emmène dans les vignes de la région parisienne. Près de 200 parcelles alimentent aujourd'hui une activité viticole en plein essor en Île-de-France. Loin d'être seulement folklorique.

1200 ceps de chardonnay à deux pas des immeubles de Rosny-sous-Bois. C'est dans ce décor inattendu que s'affairent au fil de l'année les passionnés de la confrérie de la Féronne Haute. Avec un résultat satisfaisant pour les amateurs : "Entre 800 et 1000 litres de vin pressés chaque année", précise Yannick Corbin, grand maître de cette confrérie. Si la production locale relève de l'activité de loisirs depuis les années 2000, cette tradition viticole remonterait au Moyen-Âge, selon lui.

"Une ville aussi peuplée que Paris devait avoir à sa portée les biens nécessaires à sa subsistance", explique un reportage de l'ORTF, en 1971. De quoi expliquer la présence des vignes autour de la capitale, notamment sur "les côteaux bordant les rives de la Seine (...) impropres à la grande culture". Des vignes toujours présentes aujourd'hui à Suresnes et Clamart, dans les Hauts-de-Seine.

durée de la vidéo : 00h00mn46s
Dans les vignes de Suresnes et de Clamart, la production viticole perdure. Tout comme le folklore autour des vendanges. ©Ina / ORTF / 1re chaîne, 16 octobre 1971 & France 3 Paris Île-de-France, 2 septembre 2011

Le vin d'Argenteuil, à la "grande époque"

A Argenteuil, certains vignerons travaillaient encore la vigne dans les années 90, témoigne un reportage de France 3 Paris Île-de-France. Une époque où cette activité agricole était déjà en déclin... Bien loin de la "grande époque", celle des années 1800. La ville était alors "la première commune viticole de France, avec 1000 hectares de vignes".

Loin des traditions de la Saint-Vincent, et des processions folkloriques de Montmartre, Jacques Defresne raconte alors, dans ce reportage de 1992, son histoire familiale. "Depuis 1342, on remonte notre arbre généalogique à Argenteuil. Tous vignerons."

durée de la vidéo : 00h00mn38s
Des vendanges à La Frette-sur-Seine et à Argenteuil, en région parisienne. ©Ina / ORTF / 1re chaîne, 14 septembre 1964 & France 3 Paris île-de-France, 10 octobre 1992

L'essor de la vigne

Le phylloxéra, l'industrialisation, l'étalement urbain ont eu raison des 52 000 hectares de vignes qui fleurissaient autour de Paris. Jusqu'à l'heure de la renaissance. Comme à Davron, dans les Yvelines, où le vignoble a réapparu.

Près de 200 parcelles font aujourd'hui revivre l'activité viticole en Île-de-France. De quelques pieds à plusieurs hectares... Une activité pas seulement folklorique, distinguée par une indication géographique protégée (IGP) "Île-de-France", depuis 2020.

? "Rue des Archives", c'est chaque vendredi, à 11h50, sur France 3 Paris Île-de-France. Retrouvez l'intégralité du numéro #18 consacré à l'histoire du vin en Île-de-France

durée de la vidéo : 00h06mn17s
On les cultivait il y a encore 30 ans... Mais où sont donc passées les vignes d'Île-de-France ? De Clamart, à Rosny-sous-Bois, en passant par Montmartre, la viticulture francilienne n'est pas qu'un folklore. ©France 3 Paris Île-de-France
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité