Nantes : la start-up “Vite mon marché” lève 600 000 euros

Reynald Naulleau et Nicholas Hoddevik, co-fondateurs de la start-up "Vite mon marché" / © Vite mon marché/Bastien Aubert
Reynald Naulleau et Nicholas Hoddevik, co-fondateurs de la start-up "Vite mon marché" / © Vite mon marché/Bastien Aubert

La jeune start-up nantaise, spécialisée dans la livraison rapide à domicile de produits frais et locaux, vient de lever 600 000 euros auprès d’investisseurs pour accompagner son développement.

Par Fabienne Even

Soutenue par l’incubateur Imagination Machine de l’entrepreneur américain Rob Spiro, la société "Vite mon marché" lève 600 000 auprès de Go capital, un fonds d’investissements dédié aux entreprises innovantes de l’ouest, et d’investisseurs privés.

Sur le secteur de la livraison en circuit court, la jeune start-up est la seule à livrer à domicile en moins d’une heure, des fruits et légumes produits localement à moins de cinquante kilomètres du lieu de livraison.

Actuellement, elle livre en moyenne 120 commandes par semaine dans trois quartiers du centre-ville nantais. Avec cette levée de fonds importante, elle se donne pour objectif d’étendre ses livraisons à l'ensemble de la métropole nantaise d’ici la fin 2018.

"On a un an pour nous développer sur Nantes, pour prouver, maîtriser et contrôler notre modèle avant de le dupliquer dans d’autres grandes villes françaises voire européennes", explique Reynald Naulleau, co-fondateur de l’entreprise.

L’entreprise prévoit d’embaucher 7 personnes et d’investir dans 5 camions de livraison. Avec une clientèle urbaine, jeune et familiale, la société axe sa communication vers les réseaux sociaux. Elle devrait prochainement développer une application pour smartphone.

 

Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus