Sarthe : la mobilisation contre la réforme des retraites continue

Des syndicats de la CGT Sarthe remontant l'avenue du général Leclerc au Mans ce vendredi 6 décembre 2019 / © France 3
Des syndicats de la CGT Sarthe remontant l'avenue du général Leclerc au Mans ce vendredi 6 décembre 2019 / © France 3

Après une première journée de mobilisation très suivie, entre 200 et 300 manifestants se sont rassemblés ce vendredi 6 décembre au Mans. Sur place, des gilets jaunes et une intersyndicale interprofessionnelle. (Cheminots, enseignants, ou encore salariés du privé).

 

Par Lucas Baron

Au lendemain d'une mobilisation massive qui a rassemblé plus de 10 000 personnes au Mans jeudi 5 décembre, les syndicats et gilets jaunes battaient de nouveau le pavé ce vendredi 6 décembre. Moins suivie qu'hier, environ 350 manifestants étaient présents cette après-midi sur le parvis de la gare.

Les salariés doivent continuer de se rassembler dans la durée, c'est tout le travail dans lequel nous nous sommes engagés.
Aujourd'hui, c'est une action qui permet de réaffirmer l'engagement de tous les secteurs qui sont en lutte pour exiger du gouvernement qu'il retire son projet de réforme de retraite par points. Didier Jousse, secrétaire départemental de la CGT Sarthe

Le système de retraite par points toujours au cœur des critiques

Le "système universel par points" censé remplacer à partir de 2025 les 42 régimes de retraites existants (général, des fonctionnaires, privés, spéciaux, autonomes, complémentaires) ne passe toujours pas auprès des syndicats. L’exécutif promet un dispositif plus juste, mais beaucoup redoutent une précarisation des retraités.

Selon Didier Jousse, secrétaire départemental de la CGT Sarthe, le niveau de pension va baisser considérablement. Entre 250 et 300 euros d'après les estimations de l'OCDE (NDLR : Organisation de coopération et de développement économique). Il y a une vraie colère à l'égard d'un gouvernement des riches qui n'écoute rien, qui est très arrogant. Cette colère doit désormais s'exprimer encore plus puissamment en terme de mobilisation et d'arrêt de travail.

Des syndicats de la CGT Sarthe en sit-in sur le parvis de la gare du Mans ce vendredi 6 décembre 2019 / © France 3
Des syndicats de la CGT Sarthe en sit-in sur le parvis de la gare du Mans ce vendredi 6 décembre 2019 / © France 3

Le projet du gouvernement dévoilé mercredi

Le premier ministre, qui s’est exprimé vendredi après-midi, a annoncé qu’il dévoilerait l’intégralité du projet du gouvernement mercredi midi. Il a répété sa volonté de supprimer les régimes spéciaux à la RATP et à la SNCF, mais aussi sa « disposition totale » à faire que la transition vers le nouveau régime soit « progressive » pour ne pas être trop « brutale ».

Par ailleurs, la ministre des solidarités, Agnès Buzyn, a annoncé qu’elle recevrait lundi avec le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye et tous les partenaires sociaux. 

La mobilisation continue

L'intersyndicale sarthoise appelle à une nouvelle mobilisation demain matin 10h30 place de la préfecture. Mardi 10 décembre, l'intersyndicale nationale appelle à son tour à une grève massive en Sarthe et partout en France. Objectif, tenter de faire aussi bien que jeudi 5 décembre.

Sur le même sujet

Les + Lus