Les circuits courts “bio” fonctionnent bien dans les Alpes de Haute-Provence

La journée nationale "Bio et local c'est idéal" est l'occasion de rappeler l'avantage des circuits courts. Pour les agriculteurs de la filière bio des Alpes de haute-Provence, le système fonctionne déjà depuis plusieurs années.

Par Ghislaine Milliet

Maraîchers et éleveurs apprécient particulièrement de travailler "en local". Moins de problèmes de trésorerie, contacts avec les clients font partie des avantages des circuits locaux. Pour l'un des maraîchers interviewé dans le reportage :

"Une partie des consommateurs commence à prendre conscience que leur mode de consommation a un impact sur leur environnement et leur santé".



La campagne "Bio et local c'est idéal" est organisée par la Fédération Nationale de l' Agriculture biologique. 
Dans les Alpes de Haute-Provence, l'équipe de tournage a également suivi un agriculteur bio qui livre les cantines scolaires. Egalement producteur de tournesol, il raconte comment l'huile, une fois recyclée, sert d'huile pour les tracteurs.

 

 

Sur le même sujet

Les + Lus