Intermittents et précaires sur le Vieux port à Marseille

les acteurs de la culture et les secteurs en conflit social se rassemblent à l'appel des syndicats, CGT, SUD notamment / © Robert Papin France 3 Provence Alpes
les acteurs de la culture et les secteurs en conflit social se rassemblent à l'appel des syndicats, CGT, SUD notamment / © Robert Papin France 3 Provence Alpes

Plusieurs centaines de manifestants sur le Vieux Port mobilisés contre la nouvelle convention d'assurance chômage des intermittents. Une situation qui s'élargit  à tous les précaires selon les syndicats mobilisés CGT, Sud notamment. 

Par Hélène Bouyé

La mobilisation des intermittents du spectacle contre la nouvelle convention d'assurance-chômage ne faiblit pas. Le gouvernement doit avaliser l'accord des partenaires sociaux; un agréément inopportun pour les intermittents mobilisés.
Le gouvernement a engagé une course de vitesse pour sauver les festivals de l'été, en confiant à trois personnalités (l'ancienne directrice du Festival d'Avignon,Hortense Archambault, le député PS, Jean-Patrick Gille, et l'ex inspecteur du travail, Jean-Denis Combrexelle) la mission de lancer une large concertation de "refonte" du régime contesté.
Les intermittents et la CGT-Spectacle, fer de lance du conflit, déçus dans leur demande au gouvernement de ne pas agréer la convention chômage, craignent qu'une fois l'accord signé - ce qui devrait être le cas dans les prochains jours -, la concertation n'aboutisse pas.
La CGT-Spectacle a reconduit la semaine dernière son appel à la grève pour tout le mois de juillet et a appelé à une grève "massive" le 4 juillet, pour l'ouverture du festival d'Avignon.


 / © RP France 3 Provence-Alpes
/ © RP France 3 Provence-Alpes

 

Sur le même sujet

Les + Lus