A Mandelieu-La Napoule dans les Alpes-Maritimes, le maire ouvre la vaccination aux plus de 18 ans

La course à la vaccination continue dans les Alpes-Maritimes avec l'élargissement des tranches d'âge aux habitants à partir de 18 ans. Le maire LR de Mandelieu-La Napoule Sébastien Leroy, vient de l'annoncer. D'autres communes de la basse Siagne pourront aussi en bénéficier. 

La vaccination est étendue aux personnes âgées de + de 18 ans à Mandelieu et dans les communes de la basse Siagne : Pégomas, Théoule, Auribeau sur Siagne et la Roquette sur Siagne.
La vaccination est étendue aux personnes âgées de + de 18 ans à Mandelieu et dans les communes de la basse Siagne : Pégomas, Théoule, Auribeau sur Siagne et la Roquette sur Siagne. © MAX PPP - Roland Macri

Toujours plus jeune ! La course à la vaccination continue dans les Alpes-Maritimes.

Après le plus grand vaccinodrome à Nice, après la mairie de Cannes qui avait proposé d'élargir aux plus de 40 ans (après la polémique de vouloir vacciner les plus de 50 ans !), c'est Mandelieu- La Napoule qui propose le vaccin aux personnes âgées de "plus de 18 ans, sans conditions."

La question de la vaccination, que l'on pensait réservée aux seniors, va donc se poser pour les jeunes et les actifs. Un tournant dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19.

"Mobilisation de nos équipes"

Le maire de Mandelieu, Sébastien Leroy (LR), l'a annoncé dans un tweet sur son compte. Il donne les raisons de cet accès très élargi : "l'efficacité de notre centre de vaccination, la mobilisation de nos équipes et un prévisionnel logistique plus stable nous permettent d'élargir la prise de rendez-vous."

Cette proposition est même étendue aux habitants des communes de la vallée de la basse Siagne, à savoir : Théoule, Pégomas, Auribeau sur Siagne et la Roquette sur Siagne. 

L'adresse du centre de vaccination reste identique : le centre d'exposition et des congrès. (cf. plan)

Contactée, la mairie de Mandelieu explique que tous ceux qui étaient volontaires ont déjà été vaccinés : tous les résidents dans les Ehpad et toutes les personnes âgées de + de 70 ans.  

Il n'y a pas non plus de défiance vis-à-vis des vaccins qui auraient créé des stocks de doses inutilisées. D'où cet élargissment aux tranches d'âge les plus jeunes, le jour de l'annonce du calendrier du déconfinement. 

Seule restriction, bien précisée par le maire de Mandelieu, il faut que l'état reste sur le même rythme de livraisons de doses de vaccins. La marque du laboratoire n'est pas non plus spécifiée.

Taux de vaccination dans le département

Plus de 28% des habitants de Alpes-Maritimes on recu au moins une dose de vaccin au 27 avril. Un taux parmi les plus importants de France et supérieur à la moyenne nationale :

D'ici quelques semaines, la majorité des habitants de Mandelieu pourraient donc être vaccinée dans cette commune et les alentours. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique vaccins - covid-19 santé société jeunesse famille