Ce que l'on sait du possible transfert vers le Japon des orques de Marineland

Rumeurs, enquête, démenti, de plus en plus d'éléments font parler du parc aquatique d'Antibes Juan-les-Pins. L’association One Voice annonce le transfert des trois orques dans un parc au Japon "le 9 janvier". France 3 Côte d'Azur fait le point.

Partira, ne partira pas, L'association One Voice, surveille les faits et gestes du parc Marineland à Antibes. Depuis plusieurs mois, l'association pense savoir que les trois orques du parc vont être vendues à un parc au Japon. 

L'association annonce que ce transfert d'Inouk, Wikie et Keijo devrait avoir lieu "entre le 8 et le 12 janvier 2024, de nuit, a priori celle du 9 au 10 janvier. "

Ce vendredi 5 janvier, France 3 Côte d'Azur a constaté qu'une grosse grue est effectivement en place dans le parc au bord du bassin des orques.

Cette grue télescopique est du type de celle louée par Mediaco pour le levage lourd, de 300 à 750 tonnes.

Sur le site de Marineland, le parc indique qu'il sera fermé à partir de ce dimanche 7 janvier et jusqu'au 10 février, date du début des prochaines vacances scolaires pour la zone de l'académie de Paris.

Le ministère de la Transition écologique dément

France 3 Côte d'Azur a contacté le ministère de la Transition écologique ainsi que le cabinet de la secrétaire d'État à la Biodiversité Sarah El Haïry ce 5 janvier. Le service communication de cette dernière nous a répondu :

Le ministère n'a délivré aucun permis, sans cette autorisation aucun déplacement ne peut être envisagé.

Cabinet de Sarah El Haïry

explique à France 3 Côte D'Azur

Le chargé de communication complète en expliquant qu'un permis ne peut être délivré en quelques heures, c'est un "dossier complet qui nécessite une analyse au cas par cas".  

Du côté de OneVoice, la présidente Muriel Arnal est dubitative : "je veux bien croire qu'ils n'ont pas prévu de les déplacer tout de suite, tant mieux, qu'ils réfléchissent et prennent en considération notre proposition de sanctuaire."

On est très étonné, la grue est installée, les palissades montées...

Muriel Arnal

à France 3 Côte d'Azur

Rapports vétérinaires sur la santé des orques

La présidente dit, rester vigilante et s'étonne de l'attitude du ministère de la Transition écologique : "on avait obtenu de la justice une expertise indépendante après la mort d'une des orques Moana, et le gouvernement envoie des experts pile le jour où devait être organisée la réunion avec ceux nommés par le juge."

L'association OneVoice émet des doutes concernant les experts du gouvernement qui seraient restés sur place deux heures et qui auraient conclu que les orques sont en bonne santé. 

Concernant le rapport d'autopsie de l'orque décédée, le ministère de la Transition Écologique explique à France 3 Côte d'Azur, qu'il rendra "bientôt son rapport, mais que des analyses complémentaires étaient nécessaires". 

Mise au point de la préfecture

Pour tenter de comprendre la situation, France 3 a demandé des éclaircissements à la préfecture des Alpes-Maritimes et notamment sur cet "exercice" et la présence de la grue. Elle a répondu par un communiqué de presse : 

"Dans l’hypothèse d’un déplacement, à l’initiative et sous la responsabilité du parc Marineland Antibes, les soigneurs apprennent progressivement aux orques à rentrer sans stress, de manière volontaire dans un brancard fabriqué sur mesure. C’est l’objet de la séance d’entraînement qui se déroulera dans quelques jours en présence des meilleurs experts du domaine."

Aucun commentaire

La direction du parc reste muette sur ce dossier et se refuse à tout commentaire. 

L'association OneVoice réitère régulièrement sa proposition de sanctuaire pour ces orques et invite à signer une pétition contre leur vente au Japon.