Pollution de l'eau du robinet à La Colle-sur-Loup dans les Alpes-Maritimes : des bouteilles distribuées "jusqu'à nouvel ordre"

Depuis trois jours, la ville de La Colle-sur-Loup dans les Alpes-Maritimes distribue des bouteilles d’eau à ses habitants car l’eau de la commune est contaminée par un parasite. Un service annoncé par le maire "jusqu'à nouvel ordre".

Cryptosporidium, c'est le nom de ce parasite qui depuis samedi dernier perturbe la quiétude des habitants de La Colle-sur-Loup dans les Alpes-Maritimes. Ce parasite a été détecté dans le réseau d'eau potable local.

La cryptosporidiose est une parasitose responsable de nombreuses épidémies. L’infection peut provoquer une diarrhée, aiguë ou persistante, surtout s’il est immunodéprimé.

L'Agence Régionale de Santé (ARS) a tout de suite recommandé à la population et en particulier aux personnes immunodéprimées et aux nourrissons de ne pas consommer l'eau du robinet sans préalablement l'avoir fait bouillir au moins cinq minutes. En parallèle, une distribution de bouteilles est mise en place. 

En attendant, la distribution d’eau s’organise tous les jours pour les Collois de 18h30 à 20h30, y compris les jours fériés (donc ce mercredi 1ᵉʳ mai), au parking du gymnase Émilie Fer jusqu’à nouvel ordre.

C'est un peu gênant, car quand on travaille que l'on doit récupérer les enfants, ils font s'organiser ; c'est un poids supplémentaire.

Une Colloise rencontrée lors de la distribution d'eau.

Le Lauron, une des sources qui alimente la commune, a été arrêtée dès la détection du parasite cryptosporidium vendredi dernier. Les réseaux ont été immédiatement vidangés et curés pour accueillir les eaux du champ captant du Var qui, elles, sont saines. Parallèlement, le nettoyage des quatre cuves des deux réservoirs d’eau s’achèvera en fin de semaine.

L'eau est potable mais par principe de sécurité, mais l'ARS nous a informés samedi en milieu d'après midi qu'il y avait ce parasite et que donc pour les nourrissons et les personnes immunaux déprimées, il vaut mieux ne pas utiliser l'eau du robinet.

le maire, Jean-Bernard Mion.

France 3 Côte d'Azur

Ce mardi, les résultats des dernières analyses sont transmis à l'agence de santé. La mairie précise que "la restriction d’eau sera levée si et seulement si l’ARS l’autorise." Des analyses sont faites quatre fois par jour sur les bassins et sur les réseaux. Sur ces derniers, il n'y a plus depuis ce lundi de contamination. 

L'ARS a rappelé ce mardi que "la levée de restriction interviendra lorsque toutes les mesures correctives (traitement de l’eau et nettoyage des réseaux) engagées par l’exploitant seront terminées, les résultats d’analyses d’eau favorables et que le nombre de nouveaux malades n'aura pas augmenté."

Des investigations sont actuellement menées pour déterminer l’origine exacte de la contamination de l’eau.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité