VIDEO. Cannes célèbre René Goscinny, le scénariste d'Astérix et Lucky Luke

Comme chaque été, le Palais des Festivals de Cannes se transforme en musée éphémère du cinéma. Cette année, c'est René Goscinny et ses liens avec le 7e art qui sont mis à l'honneur.
L'exposition "Goscinny et le cinéma" a ouvert ses portes le mercredi 4 août.
L'exposition "Goscinny et le cinéma" a ouvert ses portes le mercredi 4 août. © Pauline Thurier / France Télévisions

Qui n'a jamais ouvert une bande-dessinée d'Astérix, un livre du Petit Nicolas ou ri devant Lucky Luke à la télévision ? René Goscinny, celui qui a mis des mots dans la bouche de tous ces personnages, accompagne notre imaginaire depuis les années 1950.

Le musée éphémère du cinéma, au Palais des Festivals de Cannes, présente une exposition sur le rapport entre ce scénariste de bande-dessinée et le cinéma. "Goscinny a toujours été inspiré par le cinéma puis les cinéastes ont été inspirés par Goscinny", résume Jean-Pierre Mercier, le commissaire d'exposition.

Les costumes des deux irréductibles Gaulois sont exposés au musée éphémère du cinéma à Cannes.
Les costumes des deux irréductibles Gaulois sont exposés au musée éphémère du cinéma à Cannes. © Pauline Thurier / France Télévisions

Après Michel Gondry, Georges Méliès et Sergio Leone, c'est encore un personnage qui a marqué l'ensemble de la culture que le musée a choisi de présenter aux Cannois. L'exposition retrace la carrière de René Goscinny à travers les moments qui ont marqué sa vie et celles des autres : son enfance, l'émergence du Petit Nicolas, de Lucky Luke, d'Astérix et Obélix bien sûr, ou encore la naissance des studios Idéfix.

Quand il crée les studios Idéfix avec Uderzo et Dargaud en 1974, il n'y a rien en terme d'animation en France. On est dominés par Walt Dsiney,

a rappelé Frédéric Bonnaud, directeur de la Cinémathèque Française où l'exposition a pris naissance.

Dès son enfance, René Goscinny voulait marcher dans les pas de Walt Disney.
Dès son enfance, René Goscinny voulait marcher dans les pas de Walt Disney. © Pauline Thurier / France Télévisions

"L'un des plus grands esprits français"

Lors de l'inauguration de l'exposition ce mardi 3 août, la fille de René Goscinny, Anne Goscinny, a rappelé avec émotion les liens étroits que son père avait créé avec la ville de Cannes.

Cannes, c'est la ville où j'ai été la plus heureuse avec mon père. Nous venions souvent dans notre appartement près de la place de l'Etang.

Anne Goscinny.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France 3 Côte d'Azur (@france3cotedazur)

David Lisnard, également présent, a salué "l'un des plus grands esprits français".

Un parcours entre souvenirs et découvertes

L'exposition est parfaitement adaptée pour plaire à tout âge. Les plus petits s'émerveilleront devant les dessins et les extraits de films, tandis que les plus grands prendront plaisir à relire des planches de BD qui leur rappelleront leur enfance. Tout au long du parcours, le parallèle entre le cinéma et l'oeuvre de Goscinny est de plus en plus flagrant.

L'exposition met côte à côte le film Cléopâtre de Joseph L. Mankiewicz (1963), le dessin animé Astérix et Cléopâtre, sorti en 1968 et le film d'Alain Chabat devenu culte Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2002). Un régal !

Les secrets de la confection d'un dessin animé sont révélés au cours de l'exposition.
Les secrets de la confection d'un dessin animé sont révélés au cours de l'exposition. © Pauline Thurier / France Télévisions

En plus de la (re)découverte de l'oeuvre exemplaire d'un des papas d'Astérix, le musée éphémère propose des ateliers ludiques. L'association Cannes Cinéma propose un atelier de doublage, sans inscription nécessaire. Pendant quelques minutes, les participants peuvent poser leur voix sur un extrait du dessin animé Lucky Luke et admirer leur talent de doubleur. Il est aussi possible pour les enfants dès 7 ans de s'inscrire pour un atelier d'initiation au montage cinématographique.

Cannes Cinéma propose de venir s'essayer à l'exercice du doublage sur un extrait de Lucky Luke.
Cannes Cinéma propose de venir s'essayer à l'exercice du doublage sur un extrait de Lucky Luke. © Pauline Thurier / France Télévisions

L'exposition fermera ses portes le dimanche 29 août. Elle est ouverte tous les jours de 14h à 22h, pour un tarif de 2 euros (gratuit pour les - de 5 ans). Le pass sanitaire est requis pour les plus de 18 ans. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture bande dessinée livres expositions événements sorties et loisirs partenariats