Formations, compétitions, professionnalisation... Le monde du jeu vidéo a le vent en poupe dans les Alpes-Maritimes

Publié le
Écrit par Corentin Alloune .

Sur la Côte d'Azur, le secteur du jeu vidéo se développe. Il devient un marché fleurissant et multiplie les évènements tout en se professionnalisant.

Tout savoir sur la course Marseille-Cassis : Course Marseille-Cassis 2022

L'univers du jeu vidéo fait toujours autant de bruit. Il s'est largement diffusé en quelques décennies grâce à la notoriété de certains titres entrés dans la culture populaire comme Pac-Man, Mario Bros., FIFA, GTA, ou bien Minecraft. Mais aussi grâce à la démocratisation de supports de jeu tels que les téléphones portables ou les ordinateurs. La journée mondiale du jeu vidéo, ce 18 novembre 2022, célèbre l'univers des 'gamers' qui se font de plus en plus nombreux sur la Côte d'Azur. 

Dans les Alpes-Maritimes, le secteur se développe par le biais d'événements, de formations professionnelles, mais aussi d'acteurs qui veulent dynamiser la vie du jeu vidéo, ailleurs qu'à Lyon ou Paris. 

Une terre d'événements numériques 

Ce début d'année 2022 a été marqué par un événement décisif dans le monde du esport français : le championnat de France du jeu vidéo League of Legends à l’Acropolis de Nice.

Pendant deux jours de compétition, les dix meilleures équipes du pays de ce jeu se sont affrontées devant un public de 2000 personnes.

"C’était une ambiance incroyable. J'ai retrouvé une vraie atmosphère de compétition", raconte Luca Donati, président de l'équipe d'esport Asura Corporation à Nice.

La compétition se développe dans les Alpes-Maritimes. "À l’heure actuelle, on est près d’une dizaine d’équipes d'esport dans le département. Avec notre équipe, on prépare un tournoi autour de jeux pour rassembler. On réfléchit à être rentables, bien sûr, mais la priorité c’est notre passion", témoigne Luca Donati. 

À quelques kilomètres, à Cannes, un nouveau festival aura bientôt lieu pour mettre sur le devant de la scène le jeu vidéo. L’événement, baptisé Cannes Gaming Festival et dont la première édition doit se tenir en octobre 2023, sera organisé autour d’une cérémonie de remise de prix dans l’esprit des grands rendez-vous de la Croisette.

"En échangeant avec les équipes de la Ville de Cannes, j’ai eu un déclic en me disant qu'on n’a pas de festival international pour le 10ème art qu’est le jeu vidéo, équivalent du 7ème art pour le cinéma à Cannes. Une fois que j’ai eu cette idée, je me suis dit qu’il fallait absolument organiser ça", explique à l’AFP Robin Leproux, cofondateur d’Espot, plus grand centre physique de gaming en Europe, basé à Paris. 

Une école de jeux vidéo s’installe à Nice

Une des meilleures écoles de jeux vidéo du monde, Isart Digital, pose ses valises à Nice. Déjà présente à Paris depuis plus de 20 ans, le campus niçois accueillera ses premiers étudiants pour la rentrée 2023. 

Le campus parisien est plus orienté sur les métiers créatifs et celui de Montréal par l'analyse data. À Nice, en partenariat avec l'Université Côte d'Azur, "on y apprendra les métiers du management, du marketing, du publishing ou bien de l’entrepreneuriat. Cela complète l'offre de nos formations", explique Xavier Rousselle, directeur de l'Isart Digital.

Il faut compter 8900 euros par an pour le bachelor et 11.000 euros par an pour la maîtrise où il faudra ajouter 450 euros de frais d’inscription. Un filon porteur, bien loin de la fin de partie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité