Cet article date de plus de 7 ans

L’inquiétude des salariés des Chemins de Fer de Provence

Réunis en assemblée générale ce dimanche à Nice, ils en appellent au Ministre des Transports pour la sécurisation de la ligne.
© France 3 Côte d'Azur
Le 8 février dernier, un rocher s’effondrait sur les rails de la ligne Nice-Digne, au niveau de la commune de St Benoît au dessus d’Annot, coûtant la vie à deux personnes.
Les travaux pour relever les autorails ont été entrepris, mais la réouverture du tronçon où s'est produit l'accident  n’est pas prévue pour l’instant.


© France 3 Côte d'Azur


Pour les représentants du personnel, l’existence même du Train des Pignes, qui transporte 250 000 touristes chaque été sur le tronçon Annot-Entrevaux est menacée.
Une pétition a été déposée sur le Web pour sauver un train qui  assure une mission de service public, et qui fait partie du patrimoine des Alpes Maritimes et des Alpes de Haute-Provence

durée de la vidéo: 01 min 37
AG des salariés
Intervenants:Equipe: 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports