CARTE. Dans le Var et les Alpes-Maritimes, tout savoir sur les handiplages pour les baigneurs en situation de handicap

Publié le Mis à jour le

Ce vendredi 1er juillet, la handiplage des Sablettes à Menton ouvre au public. Elle permet aux personnes en situation de handicap de pouvoir effectuer des baignades avec du matériel et un encadrement adaptés. Petit tour d'horizon de ces handiplages azuréennes gratuites.

La région Provence-Alpes-Côte-d'Azur est la mieux dotée de France lorsqu'il est question des handiplages.

Ces endroits du littoral sont équipés spécifiquement pour l'accueil d'un public qui ne pourrait, seul, profiter des joies de la baignade en cette période estivale.

Ils sont soumis à un label développé par l'association française handiplage.

Il y a 10 ans, Menton dans les Alpes-Maritimes inaugurait pour la première fois sa plage accessible aux personnes en situation de handicap. Ce vendredi 1er juillet, elle a ouvert sa handiplage des Sablettes au public.

On compte près d'une quarantaine de ces structures dédiées à l'accueil des personnes en situation de handicap dans les départements du Var et des Alpes-Maritimes :

Un accès indispensable pour les seniors

Les seniors apprécient également ce dispositif. Les personnes à mobilité réduite ne sont pas exclusivement atteintes de handicap, les personnes âgées pouvant éprouver des difficultés pour rentrer et sortir de l'eau en toute sécurité.

Nathalie pourrait aller se baigner seule, mais elle préfère être encadrée. Personnel, tapis anti-dérapant jusqu'à la mer... les conditions sont optimales pour se plonger dans la Méditerranée.

J'espère que l'on va conserver ce lieu qui est délicieux pour nous.

Nathalie

Baigneuse à Menton

"Ca nous fait du bien car on a l'impression que la jeunesse et la vieillesse sont très désunies. Là, de voir des jeunes filles bienveillantes, avec le sourire, ça nous fait chaud au coeur. On a l'impression de revivre quelque chose de familial. Je trouve que c'est une très très bonne idée" confie cette personne âgée" explique Nathalie.

Des équipements diversifiés

La plupart des handiplages azuréennes proposent des équipements diversifiés pour faire face à tout type de handicap, qu'il soit visuel, auditif ou moteur.

A Antibes, l'accueil s'effectue chaque jour de la semaine, dimanches et jours fériés inclus. Une disponibilité soulignée par le maire d'Antibes, Jean Leonetti, qui s'est félicité du travail du CCAS de la commune qui gère cette plage à la Salis.

A Cannes par exemple, une ligne guide d’aveugle et une main courante en continu permettent aux déficients visuels d'accéder sans craintes à la mer. Y compris avec des audioguides qui sont mis à leur disposition.

Ces plages gratuites nécessitent toutefois une réservation pour accéder aux "hippocampes" et Tiralo, ces fauteuils dotés de 4 roues résistants à l'eau de mer.

Des sanitaires, transats et fauteuils adaptés permettent aussi aux bénéficiaires de se laisser aller à un peu de farniente.

Rares sont les communes à avoir fait marche arrière. Villefranche-sur-Mer avait par exemple une handiplage il y a quelques années mais n'en proposera pas à ses administrés cet été.