Tempête Alex : un film documentaire à la recherche d'archives pour "illustrer et soutenir les propos des habitants"

Publié le
Écrit par Florine Ebbhah
Vignette graphique de l'affiche du film "Sur les pas d'Alex"
Vignette graphique de l'affiche du film "Sur les pas d'Alex" © Nicolas Brulard

A quoi ressemblaient les vallées de la Vésubie, de la Roya ou de la Tinée au lendemain de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes ? Les producteurs/réalisateurs du film « Sur les pas d’Alex » ont besoin de vos archives photos et vidéos. Un appel est lancé sur les réseaux sociaux.

"Bonjour à toutes et à tous, je me permets de vous solliciter car nous sommes en train de terminer le montage du film "Sur les pas d'Alex"..."  Ce message a été posté le 10 janvier dernier sur notre groupe Facebook : Entraide aux sinistrés du Haut-pays des Alpes-Maritimes.

Faites appel à votre mémoire ou plutôt celle de vos smartphones, appareils photos ou autre technologie capable de filmer, de photographier.

Le but, témoigner de la situation au lendemain de la tempête Alex, pendant et après certains travaux ou chantiers d'envergure.

Sur la liste des archives recherchées :

  • la vallée de Gordolasque coupée du monde.
  • A Roquebillière, la pisciculture et le camping des Templiers.
  • Dans la Vésubie, l’intervention des secours en montagne, le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne en soutien aux entreprises.
  • La vie au village de la Bollène Vésubie, la ville de Tende et ses alentours…

Premier anniversaire 

Le film documentaire « Sur les pas d’Alex » est aujourd’hui en fin de montage.

Il raconte, il montre les changements, l’évolution, le chemin parcouru 1 an après ce terrible 2 octobre 2020. A quoi ressemblent les paysages, les villages à l’automne 2021? Quels sont les souvenirs, les maux qui restent ?

Ce film documentaire donne la parole à ceux qui ont vu et vécu cette tempête destructrice de l’intérieur, ceux qui sont encore là et qui vivent toujours dans ces vallées.

Un film, un défi

Ce projet de film a jailli de la tête de Christophe Tieran 6 mois avant la date anniversaire !

Sa femme et lui sont des témoins directs de la catastrophe.

Installés dans la vallée de la Vésubie, elle était restauratrice au Boréon, lui maçon également sportif de haut niveau. Un ultra trailer qui connaît si bien les vallées du Mercantour.

Avec son film « Dans les pas d’Alex », il souhaite marquer le premier anniversaire de la tempête à sa manière :

« Apres la tempête je n’ai pas fait de sport pendant des mois. Ca me manquait  mais il y avait tant à faire pour nous, pour les autres.

"Je me suis dit que faire à travers le sport pour redonner du baume au cœur à nos vallées ?"

raconte Christophe Tieran

Il poursuit :"j’ai pensé partir à la rencontre des gens au pas de course pour qu’ils témoignent de leur quotidien 1 an après."

 

J’ai tracé un parcours reliant les 3 vallées. Une boucle de 200km à faire en 48h avec un maximum de témoignages en chemin

Christophe Tieran

La date anniversaire comme limite

« Quitte à le faire autant le faire pour les 1 an » s’est dit Christophe qui avait néanmoins deux gros problèmes à gérer. D’abord le manque d’entrainement et puis surtout le manque de temps. A ce moment-là, il restait seulement  4 mois jusqu’au jour j.

La solution est venue du ciel. Christophe se formait au vol en parapente depuis le printemps. C’était désormais évident. Il bouclerait ses 200 km au sol et par les airs.

Restait à trouver l’équipe pour ce projet solidaire. Les amis ont répondu présents. Edouard Thouny réalisateur habitué à le suivre dans ses défis embarque dans l’aventure Marc Brulard, co-réalisateur.    

Passage à la vitesse supérieure

Logistique, témoins, planification. L’équipe se dessine et Christophe reprend l’entrainement. Course à pied, vélo et parapente… Novice dans ce domaine, il se perfectionne grâce à Mathieu un ami instructeur qui est aussi pilote d’hélicoptère. C’est lui qui déposera sa voile aux points de décollages sélectionnés sur le parcours.

Une aide précieuse.

« Le défi sportif c’était le fil rouge qui nous menait à la rencontre des locaux. Nous avions une dizaine de témoins à interviewer en chemin. Le rythme était très soutenu".

Au sol, Christophe, équipé d’une go pro, filait à toute vitesse. Avec Edouard, on s’est réparties les prises de vues pour arriver à suivre !

Marc Brulard Co-Réalisateur

"Heureusement que Stéphane et Florian, deux autres potes, nous conduisaient et géraient la logistique ».

Le tournage s’est fait en un peu moins de 48 h avec une météo globalement assez favorable.

durée de la vidéo : 02min 52
Teaser "Sur les pas d'Alex" ©SpotEnvol.com

Pour Christophe, les témoignages ont été très riches et plutôt positifs. 

« Les gens étaient contents d’avoir la parole. Ils ont raconté leur quotidien avec plus ou moins d’émotion mais tous ont parlé du jour ou c’est arrivé ».

Il poursuit : « Ca nous fait toujours quelque chose parce que ça ne sera jamais plus comme avant. Il y a des souvenirs qui marquent à vie».

1 an après, vu d’en haut, il trouve que les travaux ont bien avancé. « Ce qui a été fait à ce jour avec les moyens mis en œuvres, c’est déjà exceptionnel » dit Christophe même si selon lui, il y en a encore beaucoup à faire.

« Sur les pas d’Alex »

Au final des heures d’images. Bien plus qu’espéré. Après visionnage, le projet de 26 minutes s’est naturellement mué en film documentaire de 52 minutes.

C’est là qu’on s’est rendu compte qu’il manquait l’essentiel…Des images d’archives pour illustrer

raconte Marc Brulard

"Illustrer et soutenir les propos de chacun. Ceux qui se racontent au lendemain de ce fameux 2 octobre 2020. Avec ce que l’on avait, on ne prenait pas assez en compte la réalité de cette tragédie ni la solidarité et l’entraide qui ont suivi".

Contribuer aux images

Trouver des archives -si possible- qui n’ont pas tourné en boucle dans les médias. C’est l’objectif de leur appel sur Facebook.

Pour l’instant, une vingtaine de contacts se sont manifestés. Les images commencent à arriver.

L’équipe se donne encore une quinzaine de jours. Elle espère avoir suffisamment de contributeurs pour finaliser le montage d’ici la mi-février.

Côté écrans, la petite production de « Sur les pas d’Alex » mise d’abord la proximité. Une diffusion est en pour parler avec France 3 Provences-Alpes-Côte-d’Azur. Le projet sera examiné une fois le montage terminé.

L’équipe du film ne s’interdit pas non plus de proposé « Sur les pas d’Alex » à des festivals de films de montagne et sans doute un peu plus tard sur internet.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.