Xavier Pelletier, préfet chargé de la reconstruction des vallées : "dans 5 ans, nos vallées seront un modèle d'aménagement pour apprivoiser le risque"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
© DANIEL COLE / POOL / AP POOL

Xavier Pelletier préfet délégué à la reconstruction des vallées était l'invité de France Bleu Azur ce 13 janvier. Trois jours après la visite du président de la République, il fait le point sur les chantiers et sur la situation des vallées.

Quelques jours après les terribles conséquences de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes, un préfet chargé de la reconstruction des zones sinistrées était nommé en Conseil des ministres. 

À 54 ans, Xavier Pelletier,  ancien chef de cabinet de Bruno Le Maire et ancien directeur général de la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, prenait les rênes de ce chantier. Il est appelé volontiers, sur le terrain, le préfet « tempête ».

Son but ? Reconstruire non pas à l'identique, mais en mieux.

Le 7 octobre 2020, Emmanuel Macron affirmait : "cette reconstruction doit être résiliente et durable." Pour le préfet Xavier Pelletier, pas de doute, les vallées sont : "l'identité des Alpes-Maritimes, ce sont des ressources territoriales majeures."

"Ce sont les dégâts les plus importants qu'on ait connu depuis la Seconde Guerre mondiale"

Il y a un an, nous avions fait avec lui un premier point sur l'avancée de la reconstruction. À l'occasion de la visite d'Emmanuel Macron le 10 janvier dernier, il était l'invité de la matinale de France Bleu Azur ce jeudi 13 janvier.

Il a fait le point sur différents sujets. 

Retour sur la visite du président de la République 

Xavier Pelletier : "il a eu ces échanges très forts avec la population à l’occasion de ce déplacement. Moi, j’ai été frappé par la teneur des échanges avec les habitants, c’était chargé d’émotion, c’était très fort, très poignant."

Retour sur les chantiers en cours

Dans la vallée de la Roya

Xavier Pelletier : "quand on prend la route départementale 6204, c'est un axe emblématique qui a été détruit de façon tout à fait majeure. Grâce au travail colossal que fait le Conseil départemental et les entreprises, et bien à l’été 2022, elle sera remise en circulation. Totalement, sur 35 km. Honnêtement, qui aurait pu dire qui tous ces travaux colossaux de reconstruction des ponts, des routes... Avec toujours des problèmes de géologie, de glissement de terrain... Qui aurait pensé une telle avancée aujourd'hui ? On est allé très très très vite."

Dans la vallée de la Vésubie

"La priorité est de parfaire les dispositifs, que l'on soit certain que s'il y a un nouvel événement météo, aucune vie ne soit en danger. A Saint-Martin-Vésubie, nous allons conforter les berges avant la fin de l'année 2022. Cette année sera une année qui nous permettra d’avoir des résultats extrêmement structurants. En décembre prochain, nous aurons tous les aménagements terminés avec les berges à nouveau en place".

Quant à la Tinée, le travail s'y fait avec les maires "pour trouver les solutions les plus efficaces. Dans 5 ans, nos vallées seront extrêmement attractives, transformées et accessibles sans problème et sûres. 

Je pense qu'elles seront un modèle d'aménagement pour apprivoiser le risque.

Le tunnel de Tende

Fermé car endommagé en octobre 2020, il est source de difficultés pour les habitants. "Nous travaillons avec les Italiens. Nous allons avancer sur un agenda disons plus tonique. C'est au ralenti parce qu'il y a eu des problèmes de gestion avant la tempête, nous avons identifié la possibilité de mettre en place un viaduc. Nous allons maintenir la pression sur les Italiens. Il faut que ce tunnel puisse être rapidement fonctionnel."

C'est aussi le discours tenu par le chef de l'Etat lundi lors de sa visite : 

"On va relancer ce chantier grâce à la coopération franco-italienne. Il fait partie des projets prioritaires. La présidence française de l'Union européenne peut aussi servir à cela. Nous allons débloquer les crédits bilatéraux et européens."

Retour sur la concertation citoyenne

Depuis le mois de décembre, une concertation citoyenne est en cours. Des réunions publiques avec une cinquantaine de citoyens tirés au sort (le 18 janvier prochain) sont à venir.

Cette concertation citoyenne est un mode d'association des habitants totalement inédit dans un contexte post-catastrophe,

Xavier Pelletier, préfet délégué chargé de la reconstruction des vallées.

"Sur la plateforme en ligne, on peut réagir au diagnostic territorial élaboré autour des atouts et des talons d'Achille des vallées, on peut ensuite proposer des projets" détaille le préfet.

Seules les problématiques particulières ne seront pas traitées. 

Retour sur le budget

Xavier Pelletier a aussi fait un point sur les financements. Sur les 572 millions d'euros consacrés par l'Etat à la reconstruction, une enveloppe de 50 millions d'euros a été réservée pour financer ces projets à hauteur de 50%, "potentiel qui sera porté 100 millions d'euros avec l'apport complémentaire des collectivités territoriales et de l'Union européenne", avait déjà précisé le préfet délégué.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.