Dépistage du Covid : moniteurs de ski, saisonniers, restaurateurs font un test dans les stations des Alpes-Maritimes

Dans les Alpes-Maritimes, une vaste campagne de dépistage a été lancée dans les stations de ski de Valberg, la Colmiane, Auron, Isola 2000 et Gréolières afin de protéger le personnel saisonnier et les vacanciers. Il y aura des tests réguliers dans des centres dédiés.

Le personnel saisonnier, les moniteurs de ski, les restaurateurs acceptent de passer un test antigénique dans des centres dédiés.
Le personnel saisonnier, les moniteurs de ski, les restaurateurs acceptent de passer un test antigénique dans des centres dédiés. © Audrey Lalli - FTV

Le test n'est pas obligatoire, mais tous sont mobilisés pour sauver la saison. Car dès ce samedi 19 décembre, les moniteurs pourront accueillir les enfants du club des Piou Piou autorisés à skier. 

Alors, pour éviter tout risque de contamination, pisteurs, hôteliers, restaurateur, pompiers se font tester dans une salle municipale transformée en centre de dépistage.  

Bonhomme de neige, raquettes, snowtrail, motoneige, fatbike

Car, si les remontées mécaniques ne sont pas autorisées pour les vacanciers, la station de Valberg ouvre dès ce week-end.

Au programme : les activités du Club piou-piou, ski de fond, leçons ESF, ski club, luge, ski de randonnée, bonhomme de neige, raquettes, snowtrail, motoneige, fatbike.

Car cette année, pour Noël, il y a de la neige en abondance ! 

Les commerçants et les restaurants feront de la vente à emporter. Ces tests antigéniques sont réservés aux saisonniers et aux personnels de la station. Julien Nicoletta, le directeur de l'école de ski de Valberg-Beuil s'est fait dépisté :

Ça va nous rassurer de savoir qu'on est négatif pour pouvoir  accueillir le public et tous les élèves qu'on aura en toute sérénité.

Julien Nicoletta, directeur de l'école de ski de Valberg-Beuil

"Derrière un plexiglas"

Pascale Vandervilt, directrice des caisses de la station, vend les forfaits aux licenciés et renseignent les touristes. Elle concède :

Bien que les poste d'hôtes de vente soient protégés, chaque fois que l’on a une demande d'un client on ne peut pas tout résoudre derrière un plexiglas. C'est vrai qu'on est en contact régulier avec les clients.

Pascale Vandervilt, directrice des caisses de la station.

Tester régulièrement  

Pour pratiquer ces tests, infirmiers, pharmaciens et médecins généralistes de la station ont été mobilisés. Même si ces tests ne sont pas obligatoires, pour un maximum de sécurité il va falloir s'y plier souvent !

La directrice de santé du département recommande de se faire tester régulièrement  : toute les semaines ou tous les 10 jours. 

"Nous sommes prêts"

En faisant dépister ses saisonniers massivement, la station souhaite à nouveau rassurer l'état et lui faire passer une fois de plus le message : "nous sommes prêts".

Bernard Ducati, directeur des remontées mécaniques espère ouvrir en début d'année 2021 : "si demain on a l’autorisation, le 7 janvier, on sera en capacité de répondre en cas de problème sur les domaines skiables."

Reportage à Valberg, première station de ski à pratiquer les tests anti-Covid du département des Alpes-Maritimes.

Le président du département des Alpes-Maritimes, Charles Ange Ginésy, s’est rendu à Valberg pour l’ouverture du premier centre départemental de tests antigéniques Covid-19 en station de montagne :

La création de ces centres dans les stations de montagne est une volonté forte de ma part afin de permettre de tester l’ensemble des personnels d’encadrement, les restaurateurs, tous ceux en contact direct avec la clientèle. L’objectif étant de protéger les habitants et les vacanciers, et ainsi assurer la sécurité sanitaire de tous.

 Charles Ange Ginésy, président du département des Alpes-Maritimes.

Plus de 50 000 tests antigéniques ont été commandés en novembre dernier afin de pouvoir tester, à cinq reprises minimum, chaque personne au contact du public. 300 000 euros ont été alloués par le département pour pratiquer ces tests dans les 5 stations de montagne.

Situé à la Maison Valbergane de Valberg, le centre est ouvert 3 demi-journées par semaine.

3 000 tests et équipements de protection individuelle

En plus des tests anti-covid, 3 000 tests et équipements de protection individuelle seront acheminés d’ici la fin de l’année pour l’ensemble des 5 stations. Les 5 centres de dépistage  (tests antigéniques) seront accessibles avant l'ouverture des stations (et lundi pour Gréolières) : 

Pour chaque site, la collectivité met à disposition un ordinateur et une clé 4G pour le suivi avec la direction de la santé du département. Ainsi, près de 1 000 personnes qui travaillent au contact du public pourront être testées régulièrement.

La mise en place de ces centres constitue un enjeu économique important pour une filière qui représente à l’échelle du département : 20 millions d’euros de chiffre d’affaire annuel (dont 20 à 25% l’hiver) et 5 000 emplois.

Gréolières le 10 décembre : les remontées mécaniques à l’arrêt... Malgré la neige fraîche !
Gréolières le 10 décembre : les remontées mécaniques à l’arrêt... Malgré la neige fraîche ! © Anne Le Hars FTV

Ouverture pour le 7 janvier 2021

L’année 2020 a déjà été largement compromise avec la fermeture anticipée en mars dernier. Une baisse de l'activité estimée à 30%, avec notamment la perte de la clientèle étrangère.

En visioconférence, le président du département avait demandé au premier ministre une ouverture pour le 7 janvier 2021, sous réserve qu’il n’y ait pas de dégradation des conditions sanitaires. 

Le président du département avait d'ailleurs demandé une ouverture pour Noël.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport vacances sorties et loisirs coronavirus/covid-19 santé société politique économie montagne nature parc national du mercantour parcs et régions naturelles neige météo