Christian Estrosi veut contrôler les eaux usées des avions et revoir la jauge dans les grandes surfaces

Ce mercredi 10 février se déroule à Nice le Conseil métropolitain. En raison de la situation exceptionnelle de crise sanitaire, Christian Estrosi a fait un point sur la gestion de la crise sanitaire et annoncé des mesures.

 Ce mercredi 10 février se déroule le Conseil Métropolitain présidé par Christian Estrosi.
Ce mercredi 10 février se déroule le Conseil Métropolitain présidé par Christian Estrosi. © Jean François Ottonello Maxppp

Ce mercredi, Christian Estrosi a fait le point sur la gestion de la crise sanitaire et annoncé des mesures à l'occasion du Conseil Métropolitain.

En introduction, le maire de Nice a redit que "la situation est préoccupante et défavorable, elle se dégrade depuis le début de l’année 2021. Aujourd’hui, avec le conseil scientifique nous avons décidé" :

Une meilleure communication sur le respect des gestes barrières « pour améliorer la prise de conscience ». Des équipes iront sur le terrain à la rencontre des habitants pour rappeler les bonnes pratiques : 


► Port du masque
► Pas de regroupement
► Aération régulière des pièces, espaces fermés
► Lavage des mains.

Le séquençage des eaux usées à l'aéroport pour identifier les variants

Christian Estrosi rappelle que « les variants sont présents et risquent de devenir majoritaires », le séquençage dans les eaux usées est encore peu répandu en France mais est déjà pratiqué sur la ville et la Métropole. Il est proposé d’analyser les rejets d'eaux usées isues des avions en escale à l’aéroport de Nice Côte d’Azur.

En vérifiant les eaux des WC sans attendre de ces appareils, nous saurons ce que nous risquons. A minima sur les longs courriers, nous pourrons analyser les virus que l’on nous apporte depuis d’autres territoires.

Christian Estrosi.

A l'intérieur d'un vol au départ de Nice.
A l'intérieur d'un vol au départ de Nice. © Anne Le Hars FTV

Joint par téléphone, l'aéroport Nice Côte d'Azur précise que depuis le début d'année 2021, des études sont en cours pour mettre en oeuvre l'analyse des eaux usées émises sur son site. Il rappelle qu'il n'y a pas de vols long-courriers au départ ou à l'arrivée de Nice pour l'instant et que tous les passagers ( hors vols intérieurs) ne peuvent embarquer qu'après avoir fourni un test PCR négatif effectué 72 heures avant.

Très engagé depuis le mois de mars 2020 dans la lutte contre la propagation du Covid-19, pionnier dans diverses pratiques reconnues voire exigées par les autorités de santé et engagé auprès de la profession dans la Charte EASA, l’aéroport Nice Côte d’Azur vient également d’obtenir l’ACI Health Accreditation (Accréditation Santé ACI ) qui valide sa démarche et les mesures mises en œuvre sur la plateforme pour prévenir la COVID-19.

Aéroport Nice Côte d'Azur

Une jauge à revoir dans les grandes surfaces

Les hypermarchés et les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 sont actuellement fermés. Christian Estrosi souhaite limiter le plus possible la concentration des clients. Ainsi, il souhaite aussi que "le comptage dans les grandes surfaces se fasse par personne et non par famille et d’être très stricts sur le respect des gestes barrières".

En clair, la jauge est de 50% avec un jeton par famille ce qui est trop pour lui. 

Un partenariat entre tous les acteurs de santé

Chaque citoyen doit être traité avec le plus de chance de survie possible. 75% des malades Covid de plus de 85 ans retrouvent leur plénitude de vivre normalement.

Christian Estrosi, président de la Métropole NCA

Christian Estrosi prévoit donc de réunir en début de semaine prochaine tous les acteurs de santé, médecins, CHU, cliniques privées pour une complémentarité dans la prise en charge.

Il rappelle que l'oxygénation est possible hors soins intensifs. Pour lui, il convient de mettre en place une véritable égalité des chances pour tous, face à des services de soins intensifs quasiment saturés.

La vaccination

A l’ordre du jour : la stratégie vaccinale avec notamment l'ouverture de la vaccination au personnel de la Métropole et de ses régies présentant des pathologies aggravantes au Covid-19.

Il est proposé au Conseil métropolitain d'approuver la mise en oeuvre d'une campagne de vaccination contre la Covid-19 en faveur du personnel de la Métropole Nice Côte d'Azur, de la ville de Nice et de son Centre Communal d'Action Sociale, et de leurs régies présentant des pathologies aggravantes ou présentant une ou plusieurs comorbidités.

Carte des centres de vaccination actualisée par l'Agence régionale de Santé en PACA :

Plan d'action solidaire en faveur des étudiants

Il est proposé au Conseil métropolitain de bien vouloir approuver un plan d'action solidaire en faveur des étudiants qui se trouvent dans une situation de grande précarité en raison de la crise sanitaire.

Le conseil en direct :

Les Alpes-Maritimes restent "le département de France qui a la plus haute incidence de France métropolitaine", selon le professeur Olivier Guérin, chef du pôle gérontologie du CHU de Nice comme annoncé ce mardi lors d'une conférence de presse.

Il est enregistré un taux d'incidence de 447 pour 100.000 habitants, et même supérieur à 500 dans la métropole Nice Côte d'Azur.

A l'ordre du jour également, le débat d’orientations budgétaires.

Depuis le mois de juillet dernier, la Métropoe compte une agence de sécurité sanitaire et environnementale et de gestion des risques. Ses comptétences sont sanitaire, environnementale et sécuritaire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
christian estrosi politique covid-19 santé société aéroport nice côte d'azur économie transports transports aériens