Covid-19. Taux d'incidence en baisse et nouveau variant, on fait le point sur l'épidémie dans la région

Publié le Mis à jour le

Des malades du nouveau variant nommé "XD" ont été détectés dans la région. Un variant marginal, qui ne devrait pas prendre la place d'Omicron. L'occasion de faire un point sur l'épidémie, alors que le nombre de cas est à la baisse.

"XD" : ce n'est pas un smiley, mais bien le nom d'un des nombreux variants du Covid. Répertorié en France depuis janvier, cette recombinaison de Delta et Omicron est sous surveillance renforcée. 

Selon les derniers chiffres de Santé publique France, trois cas ont été détectés en région PACA. Le variant est présent dans huit régions métropolitaines : c'est en Normandie et dans les Hauts-de-France qu'il a été le plus décelé. 

Un nouveau variant minoritaire

Pourtant pas de quoi s'inquiéter. Au 15 avril, seulement 77 cas, dont 54 confirmés, ont été trouvés. Les malades ont en moyenne 37 ans.

Parmi les signes d'une infection : fatigue, fièvre, toux, maux de gorge, mais ce qui différencie XD de l'infection par Omicron, sont l'absence de goût et la perte d'odorat. 

Rarement détecté, le variant ne devrait pas prendre la place d'Omicron, prédit Santé publique France, qui pour le moment n'estime pas la dangerosité de ce variant. 

Dans la région, où en est l'épidémie ? 

Bien que l'épidémie face moins la une des journaux, elle est loin d'être terminée. Dans son ensemble la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, a un taux d'incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) très légèrement en dessous de celui national : 889, contre 891.

Un chiffre qui décroît chaque semaine, une bonne nouvelle quand fin mars, la région était passée au-dessus de la barre des 1 000 cas. 

"Tous les indicateurs de circulation virale et de pression hospitalière sont en baisse", a indiqué l'ARS (Agence Régionale de Santé) PACA, dans son dernier communiqué

Dans la région, 2 198 personnes sont hospitalisées, 137 sont en réanimation au 28 avril. 

La situation meilleure que le mois dernier, reste très contrastée d'un département à l'autre. Faisons le point. 

06 - Alpes-Maritimes  

Dans les Alpes-Maritimes, le taux d'incidence est de 806. Il est en dessous de la moyenne nationale (891). C'est une amélioration car, à la fin du mois de mars, le taux était passé au-dessus des 1 000 cas, comme dans l'ensemble de la région. 

Dans le département, 75 personnes sont hospitalisées et 1 personne est en réanimation.  

05 - Hautes-Alpes

Dans les Hautes-Alpes, le taux d'incidence est à 733.

Avec 75 personnes hospitalisées et une en réanimation, c'est le département de la région où la tension hospitalière (le nombre de lits de réanimation occupés) est la plus faible. 

04 - Alpes-de-Haute-Provence : plus fort taux d'incidence 

Le plus fort taux d'incidence du département se trouve dans les Alpes-de-Haute-Provence : 1061.

Dans la région, il est le seul département à être resté au-dessus de la barre des 1000 cas, bien au-dessus de la moyenne française à 891.

 

81 personnes sont hospitalisées au 28 avril et 3 personnes sont en réanimation, occupant la moitié des lits en réanimation. C'est donc le département avec la plus forte tension hospitalière.  

13 - Bouches-du-Rhône

Dans les Bouches-du-Rhône, le taux d'incidence est de 890, très légèrement en dessous de la moyenne nationale.

Avant les vacances scolaires, l'Académie d'Aix-Marseille enregistrait 298 classes fermées à cause du Covid. Elle était donc l'Académie qui avait le plus de fermetures.  
 

907 personnes sont hospitalisées et 78 sont en réanimation. C'est donc le département, qui accueille le plus de personnes en réanimation. Ce qui représente 28% des capacités du département en lits de réanimation.  

Les Bouches-du-Rhône enregistrent le plus grand nombre de décès dans les hôpitaux, avec 4 décès quotidiens en moyenne, du 22 au 28 avril. 

83 - Var

Dans le Var, le taux d'incidence est de 973. Les hôpitaux accueillent 462 personnes pour Covid et 31 personnes sont en réanimation.

La tension hospitalière est de 47 %. 

Le nombre de décès chez les personnes  hospitalisés y est également important, avec 3 décès en moyenne par jour du 21 au 28 avril. 

84 - Vaucluse 

Après les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse est le département avec le plus fort taux d'incidence : 874.

Ici, 227 personnes sont hospitalisées pour Covid et 5 sont en réanimation. Les lits de réanimation dédiés au Covid sont donc occupés à 31 %.