REPLAY VIDEO. Attentat de Nice du 14 juillet 2016 : revivez les moments forts de la cérémonie d'hommage aux victimes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Dumeau .

L'hommage aux 86 victimes de l'attentat de Nice a eu lieu jeudi 14 juillet sur la promenade des Anglais. Revivez les moments forts de l'hommage et retrouvez le replay de la cérémonie.

C'était il y a six ans. Le 14 juillet 2016, à 22h34, un camion percutait la foule venue admirer le feu d'artifice sur la promenade des Anglais, à Nice. 86 personnes sont décédées ce jour-là, et des centaines d'autres ont été blessées. 

La cérémonie d'hommage aux victimes s'est terminée aux alentours de 17h. Elle aura duré un peu plus d'une heure trente.

La journée d'hommage s'est poursuivie avec un concert de l'orchestre philharmonique de Nice au jardin Albert Ier. A 22h34, 86 faisceaux lumineux ont été allumés en hommage aux victimes. 

Déroulé de la cérémonie

"On est encore émus, touchés. On a besoin d'être là en soutien aux familles, on veut montrer qu'on n'a pas peur des terroristes" : certains Niçois étaient venus sur la promenade des Anglais assister de loin à la cérémonie qui a commencé avec 15 minutes de retard. 

15h45 L'œuvre de Jean-Marie Fondacaro "L'ange de la baie" a été dévoilée au public sur l'interprétation à la harpe de "Fuir le bonheur" par Scarlett Khoury.

La sculpture a été installée sur la promenade des Anglais pendant la nuit du 12 juillet mais elle était recouverte d'un drap blanc depuis. 

Il n'y a pas eu de coup de canon ce jeudi 14 juillet à midi, comme c'est normalement le cas chaque jour à Nice. Ils ont été remplacés par six coups de canon tirés pour symboliser les six années écoulées depuis l'attentat.

Le portait de Jean-Marie Fondacaro est à retrouver ici

Associations des familles de victime

15h50 Des textes ont été lus par les associations de victimes : Une voie des enfants, Life for Nice, Mémorial des Anges et la Promenade des Anges

"La résilience n'est pas une science exacte, chacun a sa propre définition, avec ce que nous avons vécu ma fille et moi je pense que la résilience est la capacité de se reconstruire positivement. [...] Le chemin est long et ce qui nous permet de tenir c'est l'espoir. Il est essentiel de leur donner un espoir à travers l'association "Une voie des enfants" que je représente. Ces enfants qui pour certains ont fait des tentatives de suicide à cause de l'horreur qu'ils n'arrivent pas à surmonter. Je garde espoir que nos enfants se reconstruiront" Hager Ben Aouissi, présidente de l'association Une voie des enfants.

J'aime à penser que nos anges envolés nous ont guidé le jour où nous avons choisi cette sculpture

Hager Ben Aouissi

L'œuvre de Jean-Marie Fondacaro avait été choisie à l'unanimité par les familles de victimes, parmi une quinzaine de propositions. 

"Je m'étais fait une raison, je ne retrouverais plus la promenade que j'avais connue, celle qui était si belle et accueillante autrefois me repoussait maintenant. Comment ce lieu devenu le tombeau de tant d'innocence pouvait redevenir un lieu de vacances ? Pour redevenir elle-même, ma ville toute entière avait besoin d'une nouvelle renaissance. Nice appelait une œuvre sculptée par la nécessité de retrouver la vie sans pour autant nier la mort", Anne Murris, de l'association Mémorial des Anges.

A 16h15, l'hymne international des victimes du terrorisme a été interprété par Vera Novakova et Jan Szakal de l'Orchestre Philharmonique de Nice. 

16h20 : place aux discours de Christian Estrosi, maire de Nice et Eric Dupond-Moretti, ministre de la Justice

"Cette émotion est sans doute ce qui restera de plus fort et de plus important. Six ans plus tard mais est-ce que les jours comptent, les mois comptent quand nous regardons cette Méditerranée, ce ciel bleu d'azur face à l'éternité qui nous contemple ? Il fallait prendre le temps nécessaire", Christian Estrosi, maire de Nice

"Nous n'oublierons pas cette date gravée à jamais dans nos mémoires" : Eric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, rend hommage aux pompiers et aux forces de l'ordre. 

231 adoptions par la nation ont été prononcées. Ces enfants sont aussi ceux de la nation. La France est à leurs côtés

Eric Dupond-Moretti

Le procès en ligne de mire

Eric Dupond-Moretti a évoqué le procès qui débutera le 5 septembre à Paris et sera retransmis en direct à Nice : "Chacun a à l'esprit ce procès qui va bientôt s'ouvrir. Cette année sera particulière. Le temps de la justice est éprouvant mais nécessaire. Le ministère de la Justice et, au-delà, l'Etat sont et seront pleinement mobilisés". 

Pour en savoir plus sur l'organisation du procès

Les noms des 86 victimes ont été lus pendant que des bougies ont été allumées pour leur rendre hommage.


Pour conclure cette cérémonie, chacun des participants a été invité à déposer des roses blanches et à se recueillir.  

Après avoir observé une minute de silence, la Marseillaise a été interprétée par le Chœur de l'Opéra de Nice. 

Un rescapé des attentats du 14 juillet 2016, a témoigné :  "J'étais sur la promenade des Anglais et j'ai ressenti le besoin de partir, j'ai quitté la promenade. C'est arrivé 3 minutes après moi. J'ai tout appris en revenant à l'hôtel, j'étais bouleversé. Est-ce que j'avais un ange gardien derrière moi ?"

La cérémonie s'est terminée à 17h. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité