Intempéries : une fin d'année 2019 particulièrement arrosée

© Violaine ILL/Radio France/Maxppp
© Violaine ILL/Radio France/Maxppp

Les "épisodes méditerranéens", et les inondations et éboulements qu'ils sont provoqué, ont marqué la fin de l'année 2019. Le mois de novembre a été particulièrement pluvieux, mais octobre et décembre ont aussi connu des épisodes de fortes pluies.

Par Michel Bernouin

Les trois derniers mois de l'année 2019 ont été marqués par des pluies torrentielles et fréquentes dans les Alpes-Maritimes. La station climatologique de Météo France à Nice a mesuré 644 mm de pluie en trois mois. C'est le deuxième cumul le plus important, derrière celui de l'année 2014, de ces dix dernières années.

Décembre 2019 frise les records

Le mois de décembre 2019 a été très arrosé : 148 mm, seulement 10 mm de moins que le record, établit en décembre 2013. Des pluies intenses, qui sont survenues essentiellement en deux jours, les 1er et 20 décembre.

Localement, les cumuls de pluie sont encore plus élevés : Météo France a relevé 221 mm à Peille entre le 20 et le 22 décembre. Le 1er décembre, les fortes pluies (parfois plus de 200 mm) ont provoqué des inondations importantes à Mandelieu et Cannes notamment.
 

Le ruisseau la Théoulière, comme d’autres, a débordé, inondant les sous-sols de la résidence des platanes. Tous les établissements scolaires sont restés fermés. A Pégomas, une coulée de boue a ravagé trois chambres dans un Ehpad, sans faire de blessé.

19 jours de pluie en novembre

Mais c’est novembre qui se distingue : il a été, de mémoire de météorologue, celui comptant le plus de jours de pluie, avec 19 jours. En quantité de pluie, avec 344mm tombés à la station de Nice, ce mois de novembre est le deuxième plus arrosé de ces vingt dernières années. Seul le mois de novembre 2014 avait été plus pluvieux encore, avec 563 mm de pluie !

Les plus forts cumuls de précipitations ont été mesurés le samedi 23 novembre, avec 82 mm à la station de Nice. Ce jour-là, les Alpes-Maritimes étaient placées par Météo France en vigilance "rouge".

De nombreux éboulements se sont produits, le trafic SNCF a été coupé entre Toulon et Nice suite à une inondation des voies, et de nombreux avions à destination de l’aéroport de Nice déroutés. Le coût des inondations a été estimé à 285 millions d’euros au moins.

Déjà 151 mm en octobre

Octobre, enfin, a aussi connu son lot d’intempéries, avec au total de 151 mm cumulés en 11 jours. C’est le deuxième mois d’octobre le plus pluvieux après celui de l'an dernier, et ses 188 mm relevés par Météo France.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus