Nice : à l'approche des beaux jours, les plages de galets se refont une beauté

Publié le
Écrit par Léa Bouquet avec Olivier Chartier-Delègue
3 000 m3 de nouveaux galets vont être disposés sur 4 kilomètres de plage
3 000 m3 de nouveaux galets vont être disposés sur 4 kilomètres de plage © Yannick Fournigault / France Télévisions

À quoi ressemblera la saison estivale 2021 ? Difficile à dire pour l'instant. À Nice en tout cas, on se tient prêt. Le chantier annuel d'engraissement des plages a débuté sur le littoral : 3 000 m³ de nouveaux galets vont être déposés.

Alors que la belle saison arrive à grands pas, le littoral niçois s'offre comme chaque année un léger ravalement de façade. Pendant plusieurs semaines, camions et pelleteuses vont procéder à l'engraissement des plages : 3 000 m³ de nouveaux galets vont être déversés sur une partie de la Promenade des Anglais, entre la plage de Carras et Castel Plage. 

Ce chantier de grande ampleur va non seulement permettre de réparer les petits dégâts habituels de l'hiver, mais aussi de nettoyer les traces laissées par les intempéries d'octobre dernier. 

La tempête Alex a marqué les plages de Nice. Les travaux seront donc un peu plus importants cette année. Il y a des blocs qui ont bougé : les épis sont instables, on est donc obligé de les remettre en forme pour qu'ils jouent leur rôle de défense contre la mer.

Arnaud Bonnin, directeur adjoint des affaires maritimes Métropole Nice Côte d'Azur.

Du fait de la tempête Alex, les galets n'ont d'ailleurs pas pu être extraits comme à leur habitude du lit du Paillon. Cette année, ils proviennent de la Durance, la plus longue rivière de Provence.

Les touristes seront-ils au rendez-vous ?

Dans les Alpes-Maritimes, l'évolution inquiétante de l'épidémie de Covid-19 ces dernières semaines a entraîné le reconfinement partiel d'une partie de la population. Depuis le 27 février dernier, les habitants d'une soixantaine de communes du département ne sont plus autorisés à sortir de chez eux le week-end sans motif valable.

Difficile donc d'appréhender la saison estivale à cette heure. Pourtant, la Métropole Nice Côte d'Azur préfère ne pas lésiner sur les moyens : un peu plus de 600 000 euros ont été investis pour donner un coup de neuf aux plages du littoral. 

"On est d'un naturel optimiste", sourit Arnaud Bonnin derrière son masque. "On pense qu'on sera tous cet été sur la plage. Notre objectif donc, c'est d'être prêts au 1er mai pour que la saison estivale puisse commencer dans les meilleures conditions et en toute sécurité."

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.