VIDÉO. La véritable liste des treize desserts de Noël : découvrez la tourte de blette

C'est une tradition provençale vieille de plusieurs siècles qui revient chaque année pour Noël : les treize desserts. Douze pour les apôtres et un pour le Christ. La tourte de blette est l'un de ces délices sucrés, chers aux Provençaux.

Qui dit Noël, dit traditions et nourritures. En Provence, cela rime avec les treize desserts. Douze pour les apôtres et un pour le Christ, une référence à la Cène.

Parmi eux, il y a des fruits secs, des fruits frais, mais aussi des confiseries et des pâtisseries et la blette !

La cousine de l'épinard

La blette, c'est un légume méditerranéen consommé depuis l'Antiquité. C'est une plante cousine de l'épinard. On peut la manger salée ou sucrée dans une pâtisserie. 

À Nice, sur le Cours Saleya, les locaux connaissent bien, la tourte de blette, un incontournable que l'on trouve dans toutes les boulangeries.

Alex Benvenuto historien de la gastronomie, explique : "C'est le dessert niçois par excellence. La blette est vraiment le légume symbole de la cuisine niçoise. On la trouve dans nos farcis, dans les raviolis, on la trouve de partout". 

Un dessert inscrit au patrimoine immatériel de la France

À Nice, le restaurant Lou Balico, a fait de cette tourte, l'un de ses plats signature. Sara Issautier restauratrice explique sa recette à nos journalistes de France 3 Côte d'Azur. Pour la garniture, elle dispose de blettes, de raisins, de pignons, du sucre, des œufs, de l'alcool et de la pomme. 

" Une fois que la pâte du bas est bien mise dans notre tourtière, on la garnit avec des pignons et des raisins secs qu'on a fait tremper dans du rhum ", détaille la restauratrice. Au préalable, il faut aussi faire blanchir la blette et prendre garde à surtout bien l'essorer pour ne pas qu'elle prenne trop d'eau.

Cette recette, Sara Issautier la tient de sa grand-mère qui la faisait elle-même avec ses parents. Elle espère un jour pouvoir la transmettre à ses enfants.

Il y a une recette de base, après chaque cuisière met son petit ingrédient secret. 

Sara Issautier

Restauratrice de Lou Balico

Une cuisson, entre 45 minutes et une heure est nécessaire. Une fois la tourte sortie du four, la restauratrice rajoute une petite touche finale et la parsème de gros grains de sucre et de pignons.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Loubalico (@loubalico)

La recette de ce dessert comme deux cents autres de la cuisine niçoise sont inscrites au patrimoine culturel immatériel de la France depuis 2019.