"On finit en apothéose" : c'est une saison record, meilleure encore que l'année dernière dans les stations de ski du Mercantour

Voilà, c'est fini ! Pour cette saison tout du moins. Les stations de ski ont fermé leur domaine et vont se préparer pour la saison d'été. Cet hiver 2023/2024 a été contrasté mais le bilan provisoire est excellent avec 600 000 journées skieurs à Auron et Isola 2000.

À Isola 2000, ils ont terminé la saison en tee-shirt, avec un thermomètre largement au-dessus des 20 degrés, et une belle neige de printemps. De quoi savourer les dernières pistes !

"On finit en apothéose" annonce en souriant Jean-Christophe Desens, directeur général de la SEM des cimes du Mercantour.

Pourtant, tout n'avait pas forcément bien commencé. Isola 2000 a retardé d'une semaine l'ouverture de son domaine skiable, prévu initialement le 2 décembre 2023. La neige s'est fait attendre en début de saison.

Confirmation de Pierre Alengrin, responsable du domaine skiable d'Isola 2000. 

Il n'y a pas beaucoup de neige en début de saison, et puis après , on a tout pris d'un coup avec au mois de mars, 3 mètres de neige dont deux mètres en 10 jours.

Pierre Alengrin, responsable du domaine skiable d'Isola 2000

À l'arrivée, Isola 2000  a accueilli 3 millions et demi de visiteurs. 

De son côté, Auron a ouvert son domaine skiable du 9 décembre au 14 avril. Comme à Isola, les professionnels du tourisme ont le sourire. Les chiffres pour les deux stations des cimes du Mercantour ne sont pas encore définitifs, mais ils parlent d'eux-mêmes. La saison de référence, c'est celle de l'an dernier (2022-2023). Celle qui vient de s'achever est meilleure encore.

On en est à plus de 600 000 journées-skieurs cette saison à Auron et Isola 2000 confondus, sachant qu'à Isola 2000, il y a eu 3 semaines d'exploitations en moins. C'est exceptionnel, une saison record !

Jean-Christophe Desens, directeur de la SEM des cimes du Mercantour

La fermeture des routes d'accès suite à des éboulements ou encore les risques d'avalanches n'ont pas inversé la tendance : la clientèle n'a pas annulé les séjours, elle les a reportés.

62% de taux d'occupation en février dans les stations des Alpes-Maritimes

Claire Behar est directrice du Comité Régional du Tourisme Côte d'Azur. À l'heure des bilans, elle avance, elle aussi, quelques chiffres. Elle parle de "très belle saison" pour les Alpes-Maritimes, notamment le mois de février avec un taux d'occupation de 62%, soit +2 points par rapport à l'an dernier. 

Et à Valberg ?

C'est le 1ᵉʳ avril dernier que Valberg a officiellement clos la saison d'hiver. Même constat que pour les stations du Mercantour, la neige même tardive a été la bienvenue. Le taux de fréquentation est de + 10 %.

On a eu de la neige, c'est très positif ! On ferme le 1er avril, on fait une gestion raisonnée de la station, à savoir le rapport entre la neige et la clientèle car il n'y avait plus grand monde pour terminer la saison !

Julien Nicoletta, directeur de l'ESF Valberg Beuil

Reste désormais à préparer les stations pour la saison d'été. Il faudra replier les filets de protection, et retirer les piquets. En croisant les doigts pour la fréquentation reste au plus haut niveau, ce qui est probable avec l'arrivée du Tour de France à Nice, et les JO !