Sainte Dévote célébrée par les Monégasques durant deux jours et en BD aussi !

Publié le Mis à jour le

Chaque année, les célébrations de la Sainte Dévote, Sainte Patronne de Monaco se déroulent les 26 et 27 janvier. Une tradition ancestrale qui met à l’honneur une jeune sainte qui fut martyrisée.

Ce mercredi 26 janvier et ce jeudi 27 janvier, l’une des plus anciennes traditions de Monaco sera célébrée en Principauté. 

Cette tradition est issue d'une légende transmise par un document médiéval, moment tenant une place privilégiée au cœur des Monégasques et attestée de façon permanente au cours des siècles dans l'histoire de la cité.

C’est sous Honoré II, fils d'Ercole Grimaldi, seigneur de Monaco qui pris le premier le titre de Prince de Monaco en 1612, que Sainte Dévote est devenue patronne de Monaco.

Depuis 1874, chaque année la même tradition se perpétue : une barque sur bûcher est brûlée en présence du Souverain et de la Famille Princière, accompagnés des personnalités monégasques. 

La chapelle qui lui est dédiée se situe près du port, quartier du ravin de Sainte-Dévote : 

La légende de la Sainte Dévote 

Avant de devenir la patronne de Monaco, née en Corse la Sainte Dévote (Devota) s’était heurtée à une vague de persécutions de la part du préfet Romain Barbarus en 303 après Jésus Christ.

C’est parce cette chrétienne refusait de renier sa religion qu’elle avait été martyrisée sur le site de Mariana, une cité romaine devenue Lucciana en Haute-Corse. Une ville jumelée avec Monaco depuis 2008. 

Dans la nuit qui suivit son martyre, son corps, dérobé par des fidèles, fut mis dans une barque à bord de laquelle ils prirent la direction de l'Afrique du nord.

Toujours selon la légende, une colombe sortit de sa bouche et leur dit de la suivre pour arriver jusqu’au vallon "des Gaumates" à Monaco un 27 janvier où elle est ensevelie et où l’église Sainte Dévote est ensuite construite en hommage.

Le programme des festivités :

► Mercredi 26 janvier :

Dès 10h30, une messe des traditions sera donnée en langue monégasque à l’église Sainte Dévote. Puis à 18h40 aura lieu le départ de la procession suivie par l’arrivée de la barque au Quai Jarland avant la bénédiction des reliques. Enfin le début du Très Saint Sacrement aura lieu en l’église Sainte Dévote, en présence du Prince Albert, et de sa famille. 

► Jeudi 27 janvier :

Cette seconde journée de commémoration sera marquée par une messe solennelle en la cathédrale célébrée par l’archevêque du diocèse. Assisteront à cette cérémonie, la famille Princière, le gouvernement princier, les assemblées élues et les corps constitués ainsi que des fidèles.

Après la cérémonie, une procession avec la participation des pénitents de l’Archiconfrérie de la Miséricorde prendra la direction du palais Princier avec la châsse contenant les reliques escortées par les Carabiniers du Prince.

La procession s’arrêtera sur la place du Palais.  

Un livre consacré à Sainte Dévote 

Pour les plus passionnés, sachez qu’un ouvrage dédié à cette personnalité du catholicisme, ce symbole du martyre, celle qui continue d’inspirer des milliers de Monégasques existe. 

“La légende de Sainte Devote, écrit par Louis Notari et paru en 2014. Pour les 90 ans du comité nationale des traditions Monégasques, il a été réédité.  

Une BD aussi

Il aura fallu deux années de travail à l’équipe, les mécènes Roger Rossi et Guy Boscagli, les auteurs Yvon Bertorello (auteur aussi de "La Tempête" sur les vallées sinistrées), Eric Stoffel (scénario et dessins), Frédéric Allali (dessins) et Bruno Pradelle (couleurs), ainsi que Sylvana Santino Rossi et Stéphan Maggi, pour éditer la première BD sur la dévote.  

Son nom ? Devota.

Paru aux éditions du Rocher, cet album de 54 pages est préfacé par le Prince Albert II et Mgr Dominique-Marie David, archevêque de Monaco. La BD retrace la vie de cette vierge.