TEMOIGNAGE. Incendie à Arles : 70 hectares parcourus, "je me suis dit, je vais mourir brûlée"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre .

Plus de 250 pompiers sont mobilisés ce jeudi après-midi pour lutter contre un feu en zone péri-urbaine à Arles. 40 largages ont déjà été effectués par les 4 Canadair engagés. L'incendie attisé par un vent violent menace des habitations.

Dans son véhicule, piégé sur la voie rapide d'Arles, à la sortie Pont-de-Crau, Emilie a cru qu'elle ne s'en sortirait pas. "Je me suis retrouvée au milieu d'une fumée blanche tellement épaisse que je ne voyais pas  où j'étais, et la chaleur je ne peux même pas la décrire, c'était très très impressionnant", raconte-t-elle.

"Je me suis dit, qu'est-ce que je fais, je vais mourir brulée". 

"J'ai ouvert ma portière et la flamme m'a léché la portière, je l'ai refermée et je n'ai même pas vu le policier toquer à ma vitre, j'ai pris mon sac et je suis sortie de la voiture".

Emilie et une autre automobiliste sont mises à l'abri à l'écart. "Les deux policiers nous ont demandé les clés et ils sont allés chercher nos voitures, ils y sont allés au péril de leur vie, ils sont rentrés dans la fumée, on les a plus vus et on les a vu reculer avec les véhicules", insiste le jeune femme infiniment reconnaissante.

Le feu a démarré vers 11h30, aux abords de l'hypermarché Géant Casino, au coeur de la zone péri-urbaine de Fourchon d'Arles. Attisé par un vent violent et tournoyant, il a parcouru plus de 70 hectares.

Les pompiers ont réussi à protéger une dizaine de constructions qui se trouvaient dans l’axe du feu. Huit maisons ont été impactées par les flammes, dont une particulièrement touchée, ainsi que des stocks de particuliers et de professionnels, et des voitures de concessions, a  indiqué le Sdis.

A cette heure, le feu est en voie d'être maîtrisé et une partie des secours a été redéployé sur le feu de Martigues.

Coupée depuis ce matin, la circulation a été rétablie vers 17h sur la route nationale 113, mais les sorties Fourchon restent fermées.

Au plus fort de l'action, plus de 250 pompiers et 40 engins sont intervenus.

Un hélicoptère bombardier d'eau, cinq avions bombardiers dont quatre Canadairs de la Sécurité Civile et un avion d'aérosurveillance, ont été engagés, précise le Sdis 13 dans un communiqué.

Les conditions météorologiques ce jeudi, avec un vent soufflant par rafales à une soixantaine de km/h, et les accès difficiles ont complexifié l’action des sapeurs-pompiers.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité